Pourquoi faire du yoga ?

La santé est clairement l’élément le plus important, le plus précieux dans la vie de tout être humain. D’où, il est impératif de tout mettre en oeuvre pour conserver une bonne santé. C’est de là que les activités physiques et sportives prennent tout leur sens. En effet, il existe une multitude de sports qui permettent à la fois de s’amuser tout en maintenant l’organisme dans de bonnes conditions. Néanmoins, tous ne sont pas aussi pluridimensionnels que le yoga qui, bien au-delà du fait de garantir une bonne santé, a des bienfaits multiples et spécifiques à lui.

Qu’est-ce que le yoga ?

Dans la tradition indienne, le yoga est vu comme un véritable mode de vie, un vrai exercice spirituel. En réalité, le yoga est toute une philosophie qui prend en compte plusieurs aspects de la vie grâce à une multitude de programmes. Ainsi, il y a la maitrise comportementale, l’hygiène, les exercices spirituels (méditation, quête spirituelle, etc.), les exercices respiratoires, et, bien évidemment, les exercices physiques. Par ailleurs, le yoga a pour but principal de mettre en parfaite harmonie le corps et l’esprit du yogi (personne qui pratique le yoga).

Tout ceci prouve combien le yoga est une activité complète qui va bien au-delà du simple bien-être physique. C’est la raison pour laquelle il peut arriver que l’on trouve les activités qui composent le yoga compliquées et difficiles à réaliser. Mais il s’agit juste d’un préjugé, car il faut bien s’y mettre pour s’en rendre compte.

Pourquoi faire du yoga ?

Cela est d’autant plus vrai que la pratique des seules branches des : « asanas » qui désigne en sanskrit les exercices de postures du yoga ; « pranayamas » ou exercices de respiration ; et « pratyaharas » pour les exercices de méditation, suffit largement pour apporter au yogi un véritable bien-être.

Les principaux types de yoga qui existent

En fait, il est important de parler des types de yoga qui existent, car chaque type est un ensemble d’exercices sélectionnés et pratiqués pour mettre l’accent sur un aspect spécifique du yoga. C’est pour ainsi dire qu’en connaissant les différents types de yoga qui sont pratiqués, ou tout au moins les plus pratiqués, vous pourrez vous lancer en connaissance de cause et selon vos besoins.

Il existe plusieurs types de yoga qui sont pratiqués un peu partout dans le monde. Nous nous attarderons donc que sur les plus usuels, et par conséquent, les plus basiques. D’abord, il y a l’ashtanga et le vinyasa qui sont tous deux très proches dans la pratique. Il s’agit, en effet, de types de yoga qui se basent sur des cours demandant un minimum d’effort physique.

Leur but principal est de consolider la santé en passant par un renforcement du système cardiovasculaire. C’est un bon choix de pratiquer ces types de yoga lorsque vous avez, par exemple, un corps jeune et vigoureux que vous voulez bien maintenir dans un état sain.

Puis, il y a l’Iyengar qui est un type de yoga plus basé sur les « asanas » et leur compréhension. Ce yoga permet à son pratiquant de prendre connaissance de son corps, de son fonctionnement et, par la même occasion, d’étudier les postures qu’il effectue et leurs répercussions sur sa santé ou son mode de vie en général.

Enfin, on distingue le Hatha. Le Hatha, contrairement aux types de yoga précédemment cités, est une forme de yoga très décontractée et sans grande nécessité d’efforts physiques. Il est beaucoup plus approprié pour les personnes âgées.

Quels sont les bienfaits qui découlent de la pratique du yoga ?

Les bienfaits qu’apporte le yoga à son pratiquant sont d’une telle diversité que ce serait très difficile de les citer tous. Cependant, il existe des avantages de base et reconnus de tous qui découlent des trois grandes branches de yoga qui sont aujourd’hui pratiquées à travers le monde. Il s’agit, comme annoncé plus haut, des asanas, des pranayamas, et des pratyaharas. Ainsi, on distingue les bienfaits liés : au physique ou à la posture (pour les asanas), à la respiration (pour les pranayamas), et au spirituel.

Les bienfaits physiques du yoga

Déjà, notons que le fait de pratiquer le yoga permet au yogi d’atteindre un niveau de souplesse hors du commun. Le yoga propose, en réalité, des exercices qui vous permettent de faire travailler presque tous les muscles de votre corps et spécialement ceux que vous n’avez pas l’habitude de ménager. De cette façon, vos articulations et votre corps tout entier sont plus aptes à répondre à vos besoins physiques quotidiens.

Aussi, le yoga permet-il au yogi de maîtriser sa posture grâce aux exercices d’alignement du corps et d’assouplissement de dos. Ainsi, même les erreurs de posture les plus graves, qui sont ancrées en vous depuis déjà plusieurs années et qui nuisent à votre épanouissement physique et à votre santé en général sont corrigées. Tout ceci, pour une parfaite symphonie au niveau de votre corps qui se doit d’être dans le meilleur état pour que vous atteigniez l’équilibre parfait : corps sain, esprit sain.

Les bienfaits du yoga liés à la respiration

Dans le yoga, une place de choix est accordée au souffle et à la respiration. À titre illustratif, lors des séances de yoga, les mouvements sont coordonnés et synchronisés avec le rythme respiratoire du yogi. Sans oublier qu’en plus de cela, les pranayamas développent des séries d’exercices dont le but est de contrôler le souffle.

Ainsi, le yogi passe maître dans l’art du contrôle de la respiration et du souffle. Il s’agit là d’un très bon atout, car maîtriser son souffle peut se révéler utile aussi bien pour une bonne santé que dans plusieurs autres domaines de la vie courante.

L’apport du yoga à la dimension spirituelle de l’être humain

L’aspect ou le bienfait le plus évident de la pratique du yoga est, sans aucun doute, la concentration. Il faut avoir suivi une séance de yoga pour comprendre combien les exercices demandent une réelle concentration du yogi. Le fait de travailler de cette façon sa concentration permettra au pratiquant d’améliorer considérablement sa capacité à se concentrer, d’apprendre à canaliser ses pensées et son énergie afin de les utiliser de manière positive.

Aussi, le fait de devoir, avant chaque séance, laisser ses préoccupations et tracasseries et se concentrer sur autre chose aidera le yogi à savoir lâcher prise quand il le faut et ainsi mieux appréhender et gérer ses difficultés quotidiennes.