Quel yoga pour les débutants ?

Le yoga est une pratique relaxante connue pour ses nombreux bienfaits physiques et spirituels. Il attire donc non seulement les Indiens, mais également toute personne désireuse de se ressourcer à travers le sport. Si vous êtes aussi intéressé, vous devez certainement vous demander par quel yoga débuter ? Plus d’inquiétude à vous faire, découvrez le guide pour choisir le type de yoga qui vous convient.

Le Hatha Yoga

Il s’agit de la variante du yoga la plus populaire dans le monde et surtout en occident. Le Hatha est une forme classique du yoga et se fonde essentiellement sur des exercices simples à réaliser. Vous l’aurez sans doute déjà deviné ! La célèbre posture du Lotus fait bel et bien partie des exercices qui le composent. Ce type de yoga consiste en des exercices combinant effort physique et contrôle respiratoire. Un impératif pour assimiler les bases de cette discipline.

Le Yin Yoga

Les sensations sont différentes avec le Yin Yoga. C’est exactement ce qu’il vous faut si vous souhaitez passer d’agréables moments de méditation. Les postures (asanas dans le jargon des yogis) durent généralement près de 5 minutes, mais sont réputées pour leurs propriétés thérapeutiques. Ils étirent vos muscles et libèrent toute votre énergie. Mettez-vous donc au défi de rester immobile dans une position fixe pour ce laps de temps !

Le Yoga Ashtanga

Vous êtes jeune et vous carburez à l’adrénaline ? Pas besoin de chercher loin. Le Yoga Ashtanga fait appel à vos capacités athlétiques et physiques. Il est composé de séries d’exercices qui augmentent au fur et à mesure en difficulté. Inutile donc de vous rappeler qu’il n’est recommandé que pour les pratiquants jouissant d’une bonne condition physique. Le yoga Ashtanga vous apporte souplesse et vigueur au quotidien ; une solution miracle pour prévenir le mal de dos et autres courbatures.

Quel yoga pour les débutants ?

Le Yoga Vinyasa

Les activités liées au Yoga Vinyasa ou flow yoga sont assez variées. Ce qui lui vaut souvent le qualificatif de variante « créative » du yoga. Logique du fait de la fluidité de ces diverses postures. Selon vos préférences, vous pouvez ajouter une petite note de musique. Cela vous permet de maintenir une belle ambiance. Le but est de coordonner votre enchainement et votre respiration. Le Yoga Vinyasa se révèle donc comme étant la parfaite alternative au Yoga Ashtanga.

Le Yoga Vishranta

La plupart des initiés au yoga ont un faible pour cette variante. Une inclinaison justifiée, tant le Yoga Vishranta est simple. Les postures n’ont qu’une seule fonction : assurer un précieux moment de détente. Vous serez déçu si vous croyez pouvoir réaliser une grande débauche d’énergie. Voyez-le comme une initiation à la méditation.

Le yoga Bikram

Il s’agit d’une version xxl du Yoga Ashtanga adaptée aux sportifs. Le Yoga Bikram porte le nom d’un Indien, Bikram Choudhury, assez connu aux USA. Pour la pratiquer, il vous faut une salle où règne une température aux alentours de 40°C. Cette condition est tout sauf anodine, puisque la sueur permet de détruire les toxines de votre corps et de régénérer vos cellules ; de quoi tonifier chacune de vos matinées ! Il est tout de même déconseillé aux personnes possédant certains antécédents médicaux, comme les cardiaques, par exemple.

Le Nidra yoga

Le Nidra yoga est l’un des plus anciens de la liste. Son existence remonte à plusieurs milliers d’années. Un peu comme toutes les variantes du yoga, le Nidra a pour but d’assurer détente et relaxation. Sauf qu’ici, la relaxation prend une tournure presque enivrante, parce qu’elle peut bien vous endormir. Le Nidra est d’ailleurs très souvent surnommé « le yoga du sommeil ». Émotion, Physique et spiritualité forment un tout en vous transportant vers une paix profonde. Il présente l’avantage de vous libérer de votre stress et d’améliorer la qualité de votre sommeil.