Se promener dans la nature chasse les mauvaises pensées

Une étude démontre l’impact positif  sur la santé d’une promenade de 90 minutes dans un cadre naturel. Les participants de l’expérience, tous en parfaite santé ont constaté la diminution des “ruminations”, des pensées obsessionnelles ainsi que l’activité neuronale dans le cortex préfrontal. A l’inverse les sujets à qui l’on a demandé de parcourir un itinéraire urbain de 90 minutes n’ont pas ressenti un tel bénéfice.

Cette étude conclut qu’une marche dans la nature peut améliorer le bien-être mental et suggère aussi que les zones naturelles accessibles en milieu urbain sont une ressource essentielle pour la santé mentale. D’où l’intérêt de protéger et de créer des zones naturelles à proximité de nos espaces urbains.

 

 

 lire l’article traduit en français :

 

4 réponses

  1. Bonjour,
    Il est vrai que la marche est un moyen efficace de reprendre contact avec la nature et surtout avec Soi. Mais il faudra, malgré tout, travailler a supprimer ce dialogue intérieur qui caractérise les ruminations. Pour cela, s’attacher a sa respiration, a l’écoute des bruits naturels, aux réactions du corps…a tout ce qui peut nous aider a nous libérer.
    Parfois, une solution a nos problèmes émergera , sans que l’on sache vraiment pourquoi…peut être l’ange? :-)

  2. j’avais lu l’info il y a quelques années que se promener en forêt favorise un mouvement naturel des yeux de la droite vers la gauche et inversement, notre regard se portant naturellement sur les arbres d’un coté et de l’autre du chemin, ce mouvement favoriserait l’apaisement de l’esprit, c’est ce qui est abordé dans la technique américaine d’auto-guérison par les mouvements oculaires (EMDR) (voir chapitres 5 et 6 du livre de David Servan-Schreiber “guérir le stress, l’anxiété et la dépression”).

  3. oui je suis mille fois d’accord, vive la marche dans la nature, une des expériences les plus belles données à l’être humain! meilleures pensées Satya

  4. Tout d’abord, en effet, le simple fait de marcher génère un calme et un apaisement naturel dès lors qu’on se concentre sur l’action qu’on est en train de faire. Le principe d’action “ici et maintenant ” est fondamental.
    Ensuite, cet exercice dans un milieu naturel, comme il en existe des dizaines dans les Landes (forêts, littoral..) démultiplie les effets positifs pour plusieurs raisons : meilleure oxygénation, environnement moins pollué, connection avec l’Univers en “live” et ses éléments fondamentaux (soleil, végétal, air..). Il semblerait notamment que marcher dans une forêt ou en bord de mer procure une “ionisation” du corps à effet détoxifiant et anti-stress.

Ajouter un commentaire