observateur neutre

Dans les Yoga sutra de Patanjali, saṃprajñata qualifie l’état d’un yogi encore conscient, c’est-à-dire qui a la capacité de distinguer « ce qui est » de « ce qui n’est pas ». la conscience est encore tournée vers l’extérieur, fait appel à la réflexion , au raisonnement. Il s’accompagne d’un sentiment de joie et du sentiment d’exister. Le psychisme du sujet devient transparent jusqu’à refléter avec pureté l’objet de concentration.

structure sonore. combinaison de Mantra racine ou germe sonique.

Purification des 5 éléments (terre, eau, feu, air, espace)

Yoga du son ou vibrations sonores

Science de l'expansion de la conscience et de la libération de l'énergie

Voie dit royale du Yoga parce que basée sur un travail essentiellement de concentration mentale. Inclue notamment toutes les pratiques de méditation

C’est la recherche d'un parfait équilibre entre 2 forces : la force de vie et la force mentale qui permettent l’éveil d'une troisième, le flux d’énergie spirituel où s'éveille la conscience supérieure.

La recherche de l'épanouissement et de l'éveil par la pratique des Asana _ Asana : Posture immobile et confortable malgré l'effort, état d'être induisant une concentration spontanée.

La pensée n'est plus : Être prend un sens encore inconnu jusqu'alors

La pensée devient unique. État de méditation

Étape de concentration en dehors de toutes agitations sensorielles

Retrait sensoriel ou devenir le spectateur des stimulis sensoriels

« Yoga de l’action désintéressée ». il donne un terrain d’expérience pour travailler le non attachement aux fruits de nos actions

Le grand Prana, grande énergie primaire source de tout le manifesté

Shakta ou Shakti un terme qui signifie « pouvoir », « puissance », « force ». Dans l'hindouisme, ce mot désigne l'énergie féminine, le principe actif et extériorisé d'une divinité masculine et fait référence à l'énergie manifestée de la kundalini

Contrôle de l'énergie vitale

Science de l'expansion de la conscience et de la libération de l'énergie

Traduit par roue d'énergie, mais qui s'apparente plutôt à des centres psycho-énergétiques

Technique de purification psychique

Technique de relaxation très codifiée, appelée aussi « méditation allongée »

Technique de relaxation très codifiée, appelée aussi "méditation allongée".

Dans ce cas exercice plus ou moins complexe combinant plusieurs exercices de base (Mudra, Bandha, Kumbhaka, Pranayama, Asana, Trataka, Mantra...)

Contrôle de l'énergie vitale par le contrôle du souffle

Code éthique personnel.

Yoga dit royal, Yoga dit aussi de la méditation. En réalité inclus de nombreuses pratiques.

Comprenant le yoga postural, le Pranayama et d’autres pratiques corporelles essentiellement.

Posture immobile et confortable, état d'être entraînant une concentration spontanée.

Pratique ou discipline personnelle d'épanouissement ou spirituelle.

[mp_row] [mp_span col=”12″]

Préambule

Toutes les pratiques de Yoga ouvrent et préparent la voie de la méditation.

Il existe de nombreuses formes de méditation dans l’enseignement du Yoga et du Tantra. La méditation n’est pas l’apanage de la culture Indienne, c’est une science très ancienne que l’on trouve dans toutes les cultures ancestrales, mais se sont des Indiens qui l’ont le plus développé.

Par des techniques appropriées, l’objectif est de rechercher une concentration extrême afin de s’extraire de l’agitation mentale habituelle et de son lot de tourments. De plus, cet entraînement amène chacun à développer progressivement sa faculté à gérer et à maîtriser ses pensées et ses émotions afin de ne pas se laisser dominer par elles-mêmes.

Qu’est ce que la médiation ?

Il faut d’abord distinguer le but et la méthode !

Le but

C’est la quête de la liberté par rapport à soi-même, par rapport à nos pensées envahissantes et obsédantes, de ces pensées qui nous font ruminer le passé ou fantasmer sur un avenir incertain, nous éloignant ainsi du moment présent.

La méditation nous fait prendre conscience qu’en prêtant toute notre attention à l’instant présent nous n’avons plus à regretter le passer ou à espérer un futur meilleur, car les deux sont la résultante de notre présent.

« Être présent n’entraîne pas un regret du passé, car, en son temps, il a été vécu pleinement !

Être dans le présent ne nous fait pas désirer un avenir meilleur, car l’instant nous rempli !

Cette quête du présent nous fait prendre conscience que vécu pleinement le bonheur n’est pas dans le désir et les plaisirs ordinaires mais en fait juste dans l’instant, dans la communion avec la Vie. »

En fait à y regarder de plus prêt c’est la définition même du Karma Yoga.

Purusha

Ces pensées envahissantes sont le produits de nos impressions mentales, appelées samskara, qui génèrent des connaissances fausses et des croyances source de conflit, d’agitation, de pensées envahissantes. Or le Yoga considère que toutes les souffrances prennent leurs sources dans ces connaissances erronées et ces croyances. La méditation nous invitera à rechercher « refuge » dans cette non identification à un savoir ou une croyance, drashta, en la considérant comme temporaire et incomplète et à accéder autant que possible à la connaissance juste qui se trouve par delà l’état de méditation, Samprajnata Samadhi.

Les méthodes

C’est entraîner son mental à ne pas se laisser distraire par ces turbulences et apprendre à ne pas s’y identifier. Pour cela les pratiques méditatives consistent, pour l’essentiel, à l’entraîner à plus d’attention et de concentration sur un objet ou support précis (image, son, symbole, objet, corps, souffle, idée ou pensée…) ou contempler ses pensées et les fluctuations du mental, ou encore associer les deux, c’est à dire prendre conscience du flux des pensées tout en restant centré sur l’objet ou support de concentration.

Il existe de très nombreuses méthodes, toutes efficaces, mais le plus important est dans adopter une, de l ‘expérimenter inlassablement tous les jours durant, sur une très longue période de plusieurs mois, voir années.

C’est ainsi qu’avec une pratique assidue que ces méthodes conduisent à plus de vigilance, de présence.

Ce n’est pas penser à quelque chose en particulier qui importe, mais apprendre à « être » tout simplement, c’est la clé du bonheur !

Dans notre centre nous proposons un programme sur la saison afin que vous puissiez expérimenter plusieurs méthodes et en extraire celle qui accompagnera votre Sadhana.

Asana Yoga

Cette pratique est basée sur le corps et fait partie de la science du Hatha Yoga, elle consiste à adopter une posture, une attitude appelée Asana jusqu’à être, dans le cas présent, complètement « immergé » dans la conscience du corps :

à partir du moment où l’on est conscient et que toute l’attention se tourne vers tout le corps durant la phase d’immobilité de l’Asana, nous sommes alors en méditation.

Pour l’occidental en proie à surmenage et aux multi sollicitations, le corps apparaît souvent comme le plus docile dans le processus de la méditation.

Le Pranayama Yoga

Commun au Hatha Yoga et Raja Yoga.

De tous les processus automatiques physiologiques, le souffle est le plus aisé à saisir, parce qu’il se trouve à l’interface du conscient et du subconscient.

Ce qui revient à dire que prendre le contrôle du souffle c’est prendre le contrôle non seulement de notre dimension consciente, mais aussi de celle du subconscient. C’est à dire être maître de soi et Libre !

Programmer alors une respiration adéquate et vous rentrez un méditation…

Préparer avec méthode et patience cette pratique procure des expériences et des changements constructifs

La méditation ou Dhyana Yoga

est souvent rattachée au Raja Yoga

Des 2 pratiques décrites précédemment, elle est, à l’heure actuelle, celle qui fait couler beaucoup d’encre, génère bon nombre d’expérimentations scientifiques, mais elle est sans doute la plus hermétique au novice. Sans guide, sans méthode éprouvée, les résultats seront vite décourageants. Il est communément admis que ce sont des pratiques avancées qui nécessitent une préparation passant par les 2 étapes précédentes, notamment.

Schématiquement il s’agit en premier lieu d’instaurer l’immobilité physique (ce qui pour beaucoup représente un réel défit), un retrait sensoriel afin de s’intérioriser et de s’extraire des sollicitations extérieures (ce qui est le contraire des « pollutions » engendrées par le multimédia), puis vient la méthode consistant à focaliser l’attention sur un objet extérieur ou intérieur (image, son, symbole, mot, pensée…), concentration.

le Kriya Yoga

ou Laya Yoga, ou Kundalini Yoga

Pratique considérée comme la plus puissante et la plus directe qui soit, pour cette raison elle doit être enseignée avec beaucoup de prudence et de patience. Elle fut gardée secrète jusqu à il y a moins de 50 ans. Elle nécessite une préparation via les 3 étapes décrites précédemment (le cours de kriya Yoga niveau 1 que nous dispensons dans notre centre tient compte de cette exigence).

Il s’agit par l’enchaînement de kriyas de « modeler » un nouveau réseau neuronal, appelé toile, qui progressivement, par une stimulation quotidienne, une « nourriture » énergétique et symbolique harmonisante, prend l’ascendant sur les anciens schémas « noyés » dans les samskaras, puis peu à peu le but de la méditation s’offre à nous.

De façon pratique nous ne pouvons espérer atteindre la liberté d’être sans passer par toutes les étapes comme la décrit Patanjali dans les Sutras

Les 4 étapes du Raja Yoga

La méditation désigne un processus qui est classifié en 4 étapes, précédé par une étape implicite mais importante.

Après la phase de mise en condition dans une posture dite de méditation et l’instauration de l’immobilité, vient l’étape du retrait des sens grandement facilitée par l’immobilité, là, différentes techniques nous accompagnent dans cette démarche d’exacerbation sensorielle… L’étape suivante consiste à rechercher une concentration ou focalisation sur un support tel que la respiration, un point fixe extérieur ou intérieur d’une image ou d’un ressenti, l’écoute d’un son intérieur ou extérieur, un circuit psychique, un point spécifique sur ou dans le corps… Puis quand la concentration atteint son apogée, avec pour seule et unique pensée, l’objet de la méditation, c’est l’état de méditation. Puis vient l’ultime étape, l’état de fusion ou d’union avec l’objet de la méditation.

La méditation selon le Tantra

Le Yoga prend sa source dans le Tantra. Le Tantra nous invite à vivre pleinement et consciemment notre vie afin de mieux en apprécier ses limites, puis avec l’aide de la pratique, la conscience prenant de l’altitude, goûtant le meilleur, l’adepte se libère des limites de la servitude de ce monde.

Le Tantrique fait de la jouissance et des peines de la vie un allié de son éveil ! Le processus de la Méditation décrit par Patanjali dans ses “Yoga Sutra” comprend 4 étapes : Pratyahara, Dharana, Dhyana, Samādhi. Il détaille les étapes fondamentales des processus de méditation et s’applique aux techniques Tantriques.

Par contre, le Tantra considère qu’il y a 2 étapes dans Pratyahara : La première est celle du retrait des sens, la seconde, plus délicate, est le retrait de l’activité mentale ordinaire, c’est-à- dire développer la faculté de devenir spectateur de nos pensées ! Par conséquent, le Tantra tend à considérer le mental comme un sens, ce qui peut s’avérer fort pratique dans le processus de la Méditation.

La “méditation pleine conscience”

On peut considérer que les deux étape de Pratyahara correspondent à ce que l’on appel aujourd’hui « la méditation pleine conscience » qui n’est en réalité qu’une étape dans le processus de méditation.

 

L’effet de groupe

Dans un groupe de travail il y toujours un effet de synergie.

Le travail et les efforts de concentration de l’ensemble des participants bénéficie à chacun et lui permet d’aller plus loin dans sa Méditation. Cela ne retire pas la nécessité de pratiquer seul. La pratique individuelle et guidée dans en groupe est complémentaire et indispensable à une progression harmonieuse.

Ne pas se tromper d’objectif

A tout vouloir contrôler engendre des tensions, du stress…de nouveau samskara ! et pour finir nous rend encore plus  malheureux. Ce n’est pas l’objectif de la méditation, c’est, au contraire accepter, que la vie ne peut être mise sous cloche, qu’elle échappe à tout tentative de mesure, c’est accepter son impermanence et son imprévisibilité.

C’est apprendre à revenir à l’expérience humaine dans l’espace du présent !

La méditation et plus largement le Yoga est un processus de purification destiné à rendre l’humain plus vertueux

L’étude et surtout la mise en pratique du cercle vertueux des principes philosophiques des Yamas et niyamas, et bien plus encore par la la mise en oeuvre des Dharma sutra, sont une étape primaire indispensable pour ne pas nourrir de nouveaux samskaras ou d’en créer d’autres plus véloces et plus destructeurs.

Aborder la méditation juste pour être plus performant dans son objectif de réussite sociale en est un exemple !

Modalités

 

  • Durée du cours : 45 min
  • Fréquence : Tous les 15 jours à plusieurs fois par semaine et/ou mensuel. Voir nos horaires.
  • Nombre de cours par saison : 16 à 45
  • Complément d’enseignement : Enseignement, compréhension et philosophie pratique du Yoga
  • Absence : Vous pouvez récupérer un cours manqué sur l’un ou l’autre des cours selon l’avis du professeur.
  • Coût indicatif : (saison 15/16) 6,06€ à 5,61€ de l’heure pour un abonnement en début de saison. 1,50€ si inclus dans un forfait intégral. Voir tableau des cotisations.
  • Vacances scolaires : cours non assurés, mais vous pouvez participer aux cours de Hatha Yoga tous niveaux moyennant une cotisation complémentaire. Voir semainier vacances scolaires

REJOIGNEZ-NOUS
MAINTENANT!
CONTACT

tel. 05.58.46.29.77

Mob. 06 82 84 47 21

Vous pouvez également nous écrire, vous abonnez à la newsletter , ou compléter le formulaire de pré-inscription.

meditation-yoga-avance-debutant-landes

Les étapes de la Méditation ?

Kaya sthairyam

Recherche de l’immobilité totale physique. Seul l’esprit bouge.

Pratyahara

Le retrait mental ou devenir le spectateur des stimuli sensoriels.

Pratyahara mental

Le retrait mental ou devenir le spectateur de nos pensées.

Les deux étapes de Pratyahara constitues ce que l’on appel aujourd’hui “la méditation pleine conscience”

Dharana

Etape de concentration en dehors de toutes agitations sensorielles.

Dhyana

La pensée devient unique. C’est l’état de méditation

Samadhi

La pensée n’est plus. “Etre” prend un sens encore inconnu jusqu’alors.

Etre guidé

Il est très important d’être guidé par un enseignant qui a déjà lui même beaucoup pratiqué la méditation, car tout en vous apportant son expérience il créé un environnement favorable à votre concentration et sait moduler les instructions selon votre état d’intériorisation.

De plus, n’oubliez pas que c’est pas l’intermédiaire de l’intellect que la méditation est conduite, en étant guidé vous pouvez mettre votre intellect en sommeil, ce qui facilite grandement la pratique.

BIENFAITS DE LA MÉDITATION

meditation-cours-yoga-saint-pierre-du-mont-1

La méditation est un “outil” très efficace pour développer la connaissance de soi et la compréhension de ses propres modes de fonctionnement et de son mental, et nous permet d’accéder à nos ressources intérieures jusqu’alors insoupçonnées.

La méditation nous permet de faire la différence entre ce que nous sommes en réalité et ce à quoi nous aspirons et les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. C’est un peu comme l’entrepreneur qui s’apprête à construire une maison, il regarde d’abord l’état du terrain avant d’y bâtir les fondations.

Quand nous vivons des expériences que nous estimons de natures positives cela nous satisfait, mais quand celles-ci sont de nature que nous estimons négatives nous les refusons car elles engendrent une forme de souffrance. De ce fait notre vie consiste le plus souvent à courir devant nos souffrances ou après nos plaisirs, alors qu’il suffit de changer notre mode de perception et d’interprétation. Il s’agit en quelque sorte de se reprogrammer afin de sortir de notre réactivité qui nous prive d’une réelle liberté.

Quelques techniques enseignées :

Du Yoga Nidra à la Méditation

Appelé vulgairement relaxation, le Yoga Nidra est en réalité une technique inspirée de la  science Tantrique, qui n’est ni plus ni moins qu’une technique de méditation allongée et qu’il ne faut pas confondre avec une quelconque technique occidentale. Cette technique permet à l’adepte de se familiariser avec le processus de la méditation sans avoir à  affronter les difficultés physiques inhérentes à la posture de méditation assise.

Mantra Siddhi Yoga “la voie de l’harmonie”

Surnom donné à une technique de méditation tantrique appelée “Mantra Siddhi Yoga”. Cette pratique est une véritable préparation à la Kundalinī Yoga car elle éveille la  conscience des Çakras. Siddhi veut dire perfection. Dans ce cas il s’agit d’harmoniser les Çakras, qui comme des portes, s’ouvriront et permettront à la Kundalinī Shakti, le  moment venu, de s’élever.

Ajapa japa, “la voie du cœur”

Surnom donné à une technique de méditation tantrique appelée « Ajapa ajapa ». Le Japa est la répétition continue d’un Mantra. Le Japa devient Ajapa (spontané) quand le Mantra se répète de lui même, automatiquement, sans effort conscient. On dit que Ajapa japa vient du cœur. Dans cette pratique il s’agit de conduire et de devenir spectateur du Maha Prana Mantra, le Mantra qui accompagne la manifestation de l’énergie cosmique.

Nada Yoga

La signification usuel du mot Nada est “son”, mais son véritable sens étymologique est ” courant de conscience”.
Les Yogis disent qu’au commencement naquit Para Nada, le son transcendantal, appelé dans les Upanishad “AUM” écrit souvent OM et que sa nature est lumière (jyoti), dans la culture Chrétienne il est dit “au commencement était le verbe”.

Selon leurs croyances l’univers est une projection de cette vibration sonore originelle, que nos scientifiques appellent le “big bang”. Les Yogis affirment que conscience, vibration (le son est une forme particulière de vibration), particule (matière) se convertissent de l’un à l’autre. La science a aussi démontrée qu’une particule était aussi une onde, une vibration et a remarqué qu’au niveau élémentaire de la matière l’observateur par sa conscience influence et oriente les mesures. La pratique du Nada Yoga consiste à traverser différents reliefs sonores de plus en plus subtils en quête du son transcendantal qui nous entraîne dans des niveaux de conscience supérieure.

Japa Yoga

Consiste en la répétition volontaire et continuelle d’une structure sonore appelée Mantra. Ce Mantra peut être reçu du Guru, c’est le Guru Mantra, reçu en rêve, choisi par affinité ou par le maître, choisi arbitrairement. Japa Yoga veut dire union du soi avec l’existence suprême par la rotation de la conscience. Cette répétition se fait de 5 manières différentes : Baikhari, audible, Upanshu, murmuré, Manasik, mental, Likhit, écrit, Anusthana japa, le Méditant se donne un but précis d’un nombre de répétions du Mantra ou de durée dans un esprit ascétique de purification. Elle est considérée de façon unanime comme la pratique de méditation la plus facile et celle qui ne présente aucun risque.

La pratique intensive du Japa Yoga conduit inévitablement au Ajapa Japa.

Shakramanam

Appelée aussi marche méditative. Pratique très accessible et particulièrement efficace pour les personnes surmenées.

Trataka

Technique consistant à regarder fixement un objet, une flamme de bougie, une image (le choix étant important). C’est une pratique très efficace et facile, de plus elle favorise l’éveil d’Ajana Chakra, le 3ème œil, celui de la connaissance qui nous permet de brûler tous nos mauvais karmas.

Vijnana Bhairava Tantra

Traité comptant de nombreuses petites pratiques courtes et le plus souvent accessibles.

Antar Mauna, la quête du silence intérieur.

Le silence intérieur

Cette technique a inspiré la méditation vapassana bouddhiste et la méditation pleine conscience notamment. Elle nous vient du Tantra et nous montre et nous démontre qu’il est parfaitement possible, avec de l’entraînement de ne pas se laisser envahir par nos pensées, que ce soit des peurs, des angoisses, des psychoses, des névroses… de développer la capacité de les tenir en respect, de les « classer » en attendant le moment propice pour les gérer… elle nous invite à l’essentiel : se connaître et s’accepter tel que l’on est, tout en ayant plus de moyens pour gérer les pensées, les associations d’idées, les émotions…elle nous permet de développer une capacité de prise de recul sans se laisser déborder, elle développe donc le drashta que les scientifiques, me semble-t-il, nomme compassion. Et pour finir elle nous permet de désamorcer la causalité de toutes attitudes réactives impromptues. C’est devenir « maître à bord » de son mental tumultueux.

En pratique :
Les différents étapes d’antar mauna nous invitent à une observation objective du corps, des sens, du mental et du flux des pensées. Progressivement, un vrai pratyahara s’installe, nous découvrons peu à peu ce pratyahara mental dont parle les tantriques, c’est à dire se regarder penser sans prise à partie sans l’ombre d’un jugement, d’un rejet ou d’une lutte. Puis vient la capacité de regarder ce qui est bon comme ce qui est mauvais à nos yeux dans le même état d’esprit, avec bienveillance et équanimité, aller chercher la cause d’une souffrance enracinée au tréfonds de nos subconscients, pour découvrir qu’elle a pris racine dans le néant. De causalité en causalité vient le silence intérieur, là ou plus aucun conflit, plus aucune turbulence ne prend corps, les portes de l’Ananda s’entrouvrent.

Tattwa Shuddhi, purifier les 5 éléments don nous sommes constitué.

Tattwa désigne les 5 éléments dont nous sommes constitués, du plus dense au plus subtil : élément terre (matière, minéral) ou prithvi tattwa, eau ou apas, feu ou agni, air ou vayu, espace (anciennement éther) ou aksha. Il sont appelés Pancha tattwa ou encore Mahabhuta pancha.
Shuddhi est l’action de purification.
Tattwa Shuddhi appelée aussi bhuta shuddhi sadhana est une pratique de purification des 5 éléments ou de l’essence de l’existence.

Il existerait de nombreuses pratiques de ce type dans les textes Tantriques, cette pratique est décrite dans le Srimad Devi Bhagavatam.

La matière est conscience manifestée
Nous savons aujourd’hui que la matière n’est que la conscience manifestée, rejoignant ainsi ce que les Rishis affirment depuis l’aube des temps. Or nous sommes « pollués » par nos impressions mentales, samskaras, qui engendrent nos croyances, nos préjugés, nos idéologies imparfaites… Toutes prennent forme et se manifestent dans les différents Tattwa créant une vision erronée et illusoire du monde où nous vivons engendrant des conflits, maladies, dégénérescences et de la souffrance.

Tous les processus ou pratiques Yogiques se résument à une purification.
Il faut comprendre le mot purification comme une nécessite de dépoussiérer notre miroir qui reflète la pure conscience. Tant qu’il est recouvert d’une épaisse couche de poussière, les samskaras, il nous est rigoureusement impossible de refléter la pure conscience.

Les Yogis affirment que tattwa shuddhi, ou tout autre sadhana de purification, est une étape fondamentale sur la voie de la réalisation et que vous ne pourrez progresser sans passer par cette étape.

En pratique
Par des visualisations de yantras et d’archétype, il s’agit de symboliser une sorte de « désincarnation psychique », prendre conscience de l’aspect limitatif et ridicule de nos savoirs, croyances, idéaux… au regard d’une plus grande conscience, purification, puis effectuer le chemin inverse « d’incarnation psychique ». En répétant cette sadhana régulièrement notre miroir se dépoussière peu à peu et nous commençons à entrevoir la « dimension spirituelle ».

Kriya Yoga, éveil des Chakras et développement personnel.

Ce cours est particulièrement destiné à éveiller le discernement de la connaissance de soi et prépare à une pratique d’éveil très puissante qu’est la Kundalinī. Il comprend de nombreuses pratiques: Asana spécifique, Mudra, Bandha, Pranayama spécifique, Kriya, Yoga Nidra, Méditation. Ce cours constituant en lui seul une forme de méditation, il est donc logiquement mentionné dans ce programme. Voir la fiche pédagogique relatif à ce cours.

Programme saison septembre 2015 – juillet 2016

Kriya Yoga, qui peu s'apparenter à une pratique de méditationCours hebdomadaires : mardi 10h15 à 11h45 - Cours mensuel : Samedi 10h15 à11h45 (voir calendrier)

Yoga Nidra (YN)

Le Yoga Nidra est systématiquement enseigné à la fin de chaque cours de Yoga et évolue selon les niveaux, mais la pratique exclusive matinale de cette technique est une expérience qui a des portées psychiques très profondes. D’ailleurs les personnes qui ont suivi ces cours en sont ravis et leur journée, ce jour là, est radieuse et emprunte de bien-être.

Petit module de Méditation (PMM)

Trataka (T) (enseigné, aussi, après les séances de Saht Karma trimestriel) , chakramanam, Vijnana Bhairava Tantra, Japa Yoga, Nada Yoga… En alternance de tous les cours de Méditation.

La voie du cœur, Ajapa japa, (AA)

En alternance de tous les cours de Méditation.

La voie de l’harmonie, Mantra siddhi Yoga, (MSY)

En alternance de tous les cours de Méditation.

Le silence intérieur, Antar MAuna, (AM)

En alternance de tous les cours de Méditation.

Purification des 5 éléments don sommes constitué, Tattwa Shuddhi (MSY)

En alternance de tous les cours de Méditation.

SemaineMa 21h15 à 22hMe 10h30 à 11hJ 21h15 à 22hSa 9h15 à 10h15Sa 12h à 12h30Sa 11h15 à 12h
39 PPM YN AA
40 AA YN MSY
41 MSY YN AM YN – PPM TS  
42 AM YN TS   
43  
44  
45 TS YN PPM  
46 PPM YN AA YN – AA TS  
47 AA YN MSY
48 MSY YN AM  
49 AM YN TS  
50 TS YN PPM YN – MSY TS 
51 PPM YN AA YN – T
52  
53  
1 AA YN MSY YN – AM TS  
2 MSY YN AM  
3  
4 AM YN TS  
5 TS YN PPM YN – PPM TS 
6 PPM YN AA  
7  
8  
9 AA YN MSY YN – AA TS  
10 MSY YN AM  
11 AM YN TS YN – T
12 TS YN PPM  
13 PPM YN AA YN – MSY TS  
14 AA YN MSY  
15  
16  
17 MSY YN AM  
18 AM YN TS  
19 TS YN PPM  
20 PPM YN AA YN – AM TS  
21 AA YN MSY  
22 MSY YN AM  
23 AM YN TS YN-AA TS  
24 TS YN AM YN – T
25 AA YN MSY  
26 AM YN AA