Obsolescence des objets : La Suéde veut inciter à réparer plutôt que jetter et remplacer.

Pour encourager ses citoyens à réparer leurs objets détériorés plutôt que d’en acheter des neufs, le gouvernement suédois souhaite alléger les taxes sur les pièces détachées et les heures de main d’œuvre des réparateurs.

Des allègements fiscaux sont aussi programmées pour les citoyens qui font réparer les appareils électroménager. L’objectif est aussi social avec la création d’emplois.

La loi sera discutée en décembre au parlement suédois car ces propositions coûteraient 48 millions d’euros à l’Etat. Un chiffre qui ne tient cependant pas compte des gains environnementaux, économiques et sociaux d’une telle mesure. De plus une telle loi enverrait un message fort aux industriels du monde entier : mettre fin à l’obsolescence programmée et fournir davantage de pièces détachées. Une voie dans laquelle l’entreprise française SEB se serait déjà engagée.

Lire l’article de Décisions durables

 Lire l’article du Libre Penseur

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire