L’Inde a planté 50 millions d’arbres en 24 heures pour combattre la pollution

La reforestation du pays est un des engagements majeurs pris par le gouvernement indien, il y a 10 mois, lors du sommet pour le climat à Paris.

Plus de 800 000 indiens ont nettoyé une partie des terres de l’État d’Uttar Pradesh pour y planter près de 50 millions d’arbres en 24 heures.

Leur but est d’encourager la reforestation dans cette région particulièrement dense en population afin de réguler la pollution.

Le premier ministre indien Narenda Modi avait marqué de son volontarisme l’ouverture de la COP 21 de Paris il y a déjà presque un an. Par exemple la mise en place de l’alliance solaire dont l’ambition est de porté à 40 % d’ici 2030 la part d’énergie renouvelable produite en Inde contre 12 % aujourd’hui.

Autre fait remarquable, le gouvernement indien a alloué plus de 6,2 milliards de dollars pour la plantation d’arbres à travers le pays, conformément à son engagement à augmenter l’espace forestier de l’Inde à 95 millions d’hectares d’ici 2030.

La majorité des arbres plantés sont des figuiers des pagodes, un arbre qui libère un maximum d’oxygène. La pollution des villes indiennes est telle que le pays avait besoin de planter des arbres qui produisent de l’oxygène.

Lire l’article de VivreDemain

Lire l’article de l’Express

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire