Les effets de la méditation sur le cerveau favorisent la compassion

Antoine Lutz, directeur de recherche au centre de recherche en neurosciences de Lyon (Inserm-CNRS) étudie l’impact de la méditation sur la conscience, l’attention, la régulation des émotions et la perception de la douleur. Apprendre à dépasser la souffrance que provoque chez soi  la douleur de l’autre permet d’être plus disposé à aider.

Lire l’article du Nouvel Obs

 

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire