Science de l'expansion de la conscience et de la libération de l'énergie

1er aphorisme du Pratyabhijnahridayam texte fondamental du Shivaïsme.

Le grand Prana, grande énergie primaire source de tout le manifesté

Çakra racine. Mûla : racine. Adhâra : support

Shakta ou Shakti un terme qui signifie « pouvoir », « puissance », « force ». Dans l'hindouisme, ce mot désigne l'énergie féminine, le principe actif et extériorisé d'une divinité masculine et fait référence à l'énergie manifestée de la kundalini

Traduit par roue d'énergie, mais qui s'apparente plutôt à des centres psycho-énergétiques

Préambule

Kriyā signifie “action, pratique, travail, rite, cérémonie”; le kriyā Yoga est ainsi la méthode conduisant vers la libération qui suit des techniques pratiques utilisant la concentration et l’énergie. Cela implique des actes d’auto-purification, d’auto-analyse et de développement de la prise de conscience de soi.

Kundalini Yoga, également connu sous le nom de Laya Yoga, a été influencé par le Tantra et Shakta. Appelé “le yoga de la conscience”, il vise à “cultiver le potentiel créatif spirituel humain par le respect des valeurs, de la vérité et de se concentrer sur la compassion et la conscience nécessaire pour servir et soigner les autres.”

Shakta ou Shakti un terme qui signifie “pouvoir”, “puissance”, “force”. Dans l’hindouisme, ce mot désigne l’énergie féminine, le principe actif et extériorisé d’une divinité masculine et fait référence à l’énergie manifestée de la kundalini.

Qu’est ce que la Kundalini?

Kundalinî signifie “la lovée” ou “ce qui est enroulé” car selon les textes yoguiques, c’est dans la racine du çakra mûladhara longue de 7,5 cm que cette énergie subtile est enroulée 3 fois et demi sur elle-même. Quand elle est éveillée, elle se déploie et monte vers les Chakras supérieurs. Selon les différents textes yoguiques elle est appelée aussi Shakti, Prana Shakti, Maha Prana, Kundalinî-Shakti, elle est également désignée sous le nom de Chiti, la conscience universelle…

Approche scientifique

La Kundalinî est un phénomène transcendantal indépendant du temps et de l’espace. C’est l’énergie qui prévaut à tout le manifesté, elle s’exprime à un niveau tout à fait nouveau de l’évolution de la conscience et au-delà de notre capacité de compréhension actuelle, tout comme le serait vraisemblablement l’appréhension de la conscience humaine pour un animal.

kriya-yoga-corps-humain

La Kundalinî est un phénomène universel, qui serait, suppose t’on, un potentiel en sommeil enfermé dans la structure même de l’ADN, qui par ailleurs ressemble beaucoup avec sa double hélice aux nadis1 ida et pingala. Mais si l’on admet que l’énergie subtile est à la base de toute matière qui n’en est qu’une vibration plus grossière, alors la Kundalinî est Mahaprana Shakti, la grande énergie primaire créatrice, la force créatrice de l’univers.

Ce qui nous apparaîtra peut être plus tangible, c’est la piste qu’ont empruntée un certain nombre de scientifiques souhaitant évaluer le phénomène Kundalinî :

Il est communément admis à ce jour que l’on utilise entre 7 et 10 % de notre potentiel cérébral (potentiel de connexion), qui correspondrait à une activation proportionnelle de l’énergie Pranique et les 90 à 93% restant représenterait le potentiel endormi de la Kundalinî.

C’est ainsi que la Kundalinî est considérée comme l’éveil de zones silencieuses du cerveau.

Par ailleurs Kundalinî est composée de la racine kunda qui signifie “lieu profond, trou, ou cavité”. Ce terme se référerait à la cavité concave dans laquelle se niche le cerveau humain, cerveau qui a la forme d’un serpent enroulé.

Mais l’HOMME est plus que tous les corps célestes : IL EST LE CORPS DU CIEL. Pas seulement partie mais tout… Toutes les étoiles de l’univers ne sont que cellules. L’HOMME est L’ESPRIT.

Dialogues avec l’Ange – Entretien 34 avec Lili

La Kundalini dans la vie

La Kundalinî éveillée nous transforme à tous les niveaux de notre être, ce qui veut dire qu’elle va s’occuper également de notre vie dans le monde. Elle transforme notre regard et nous fait voir tout ce qui nous entoure sous un jour nouveau. Ce qui nous semblait jusqu’alors difficile et pénible commence à devenir agréable et plein d’attraits et nous accomplissons toutes nos activités avec un nouvel enthousiasme.

La Kundalinî fait naître un sentiment de profonde amitié entre les hommes. Elle nous permet de voir le bon, c’est à dire le potentiel d’amour et de paix universelle présent en chacun d’entre nous.

Elle améliore notre vie quotidienne, élimine toutes nos imperfections et nos points faibles. Elle nous permet de mieux remplir nos obligations familiales, professionnelles, sociales avec davantage de compétence et d’efficacité. L’étudiant développera sa mémoire et son pouvoir de concentration.

La Kundalinî est la source de l’inspiration intuitive de la poésie, de la musique, des arts, du scientifique, du talent politique. Tous les dons, toutes les inspirations et toute la créativité reposent au sein de la Kundalinî et quand elle est libérée, elle libère d’immenses énergies créatrices.

La Kundalinî représente la conscience future de l’humanité.

En pratique, voici quelques exemples

logo-kriya-yopga-bis

  • Quand l’énergie psychique de la Kundalinî est déficiente dans la région du premier centre psychique que l’on appelle mûladhara Chakra, la personne ressent en permanence un sentiment d’insécurité, alors qu’au contraire si l’énergie est optimale celle-ci se sentira plus entreprenante dans la vie.
  • Quand l’énergie psychique de la Kundalinî est très déficiente dans la région du centre psychique correspondant au dit 3ème œil, appelé agya Chakra, la personne est simple d’esprit, alors qu’au contraire si l’énergie y est optimale celle-ci montrera une grande intelligence et clairvoyance.
  • Quand l’énergie psychique de la Kundalinî est déficiente dans la région du centre de la gorge que l’on appelle vishuddhi Chakra, la personne éprouve des difficultés à s’exprimer, alors qu’au contraire si elle y est en excès c’est un “moulin à parole”, équilibré, c’est un grand orateur.

Dans l’œil, quelle prodigieuse lumière !
À l’oreille quelle ineffable musique !
Sur la langue, quelle saveur inouïe !
Paix infinie de la Sushumnâ nâdî, insondable mystère !
En toute chose vous le verrez présent :
dans la moindre poussière
et dans le bois noueux comme dans l’herbe tendre.
Il est partout,
ce Seigneur subtil, impérissable, immuable !

Allama Prabhu