observateur neutre

décrits des actions qui visent à l’élévation collective grâce à la compréhension des besoins des autres et qui sont basé sur solidarité et l’intégration. Seva est un expression de la compassion, de la volonté d’élever et d’aider les gens. Il intègre le principe de Karma Yoga, mais nous emmène à un degré supérieur sur la voie du don inconditionnel.

« Yoga de l’action désintéressée ». il donne un terrain d’expérience pour travailler le non attachement aux fruits de nos actions

Karma Yoga, Bhoga Yoga, Seva Yoga

Ces trois termes ont tous une signification assez proche, mais des nuances fondamentales les distinguent : le bhoga yoga concernera plus la jouissance sensorielle intelligente de la vie afin d’en extraire l’essence de la compréhension, le Karma yoga serait l’étape suivante dans la recherche de l’acte parfait et harmonieux en se désintéressant de ses fruits et la dernière étape nous entraîne dans le Seva yoga ou toute action est vue et accomplie comme le service à la vie, la participation active à l’accomplissement du Dharma1.

Cette démarche ou attitude, en particulier celle du Karma et Seva Yoga, doit être vue comme l’aboutissement de toutes les pratiques ou disciplines Yogiques quelles qu’elles soient. Avoir une quelconque discipline aussi exigeante ou avancée soit-elle ne produira aucun effet sur l’éveil de la conscience si leurs bienfaits ne sont pas consacrés à la recherche de l’acte “d’harmonie perfection”, pire encore, ils renforceront le comportement égotique et final et produiront tout le contraire de notre quête spirituelle d’épanouissement.

Bhoga Yoga

Bhoga ou bhog : signifie plaisir, jouissance, expérience des plaisirs sensoriels ; fait d’éprouver la douleur ou la joie. Dans les spéculations sur la loi du karma, le Bhog est la consommation du fruit des actes afin de les épuiser.

Expérience de la vie par la jouissance sensorielle pour en faire l’expérience totale afin d’y retirer son essence qui est pure joie.

Bhoga Yoga : le mot Yoga impliquant le sens de discipline conduisant à la recherche de l’harmonie et de la perfection, bhoga Yoga signifierait : jouissance intelligente de la vie et de ses plaisirs afin d’en extraire l’essence et la libération, nous permettant ainsi de sortir de l’illusion de la vie sensorielle, maya, qui nous empêche d’entrevoir le vrai sens de la vie, du Dharma.

Jnana Karma Yoga

Appelé aussi chemin de la connaissance. Penchant intellectuel, ce Karma Yogi travaille et agit avec ce sentiment : “ce n’est pas moi qui agis, c’est la nature, je suis seulement le témoin silencieux (SAKSHI) de cet acte. L’acte ne me lie pas, je suis libre.”

On pourrait rapprocher cette attitude de celle du bhoga Yoga, car le discernement intellectuel apparaît comme fondamental pour extraire l’essence de “l’acte plaisir” afin de ne pas se laisser dominer par l’illusion sensorielle (dont le mental fait partie pour le Yogi).

Un jour nous avons incarné un personnage. Seulement voilà !

 Nous avons oublié que c’était temporaire et nous nous sommes laissés prendre au jeu et croyons être ce personnage.

PREMDÂS

Une petite histoire vous aidera à comprendre :

Un jour, au cours d’enseignements sur le Karma Yoga, une de mes élèves très basée sur ses apparences, m’avoue, un peu honteuse, que son placard est rempli de plusieurs centaines de paires de chaussures qui pour la plupart, n’ont jamais été portées alors qu’elle continue toujours à en convoiter de nouvelles paires !

Je lui ai donc répondu : pourquoi te prives-tu du plaisir de tes nouvelles chaussures ? Tu t’offres le plaisir de te les acheter, alors poursuis ton plaisir en ayant plaisir à les porter, vis ton plaisir jusqu’au bout : admire toi dans la glace, admire comment tu te sens belle en les portant, arbore un beau sourire avec tes belles chaussures aux pieds… Jouis de chaque instant du plaisir de porter tes belles chaussures, profite de cette chance que tu as de pouvoir assouvir ce plaisir mais ne les laisse pas prendre la poussière dans le placard… et surtout regarde, mesure, évalue, prend conscience de ce que cela comble en toi, de l’importance que revêt cet acte… jouit mais en conscience, ainsi ton plaisir conscient te montrera le chemin de la libération. Mais si tu les laisses dans le placard tu restes hantée par un plaisir inassouvi, incompris, incomplet… engendrant des pulsions d’achat sans fin.

C’est la voie du Bhoga Yoga !

Karma Yoga

karma-yoga

Karma : œuvre ou action ou devoir mais aussi conséquence ou résultante de ses œuvres ou actions ou devoir sous forme de mérite et de démérite ; acte ou rite religieux.

Karma Yoga : on peut le définir ici comme la recherche de perfection et d’harmonie dans l’acte

Définition la plus courante : “Yoga de l’action désintéressée”. Il donne un terrain d’expérience pour travailler le non attachement aux fruits de nos actions.

L’action est réalisée avec conscience, sans recherche d’aucun bénéfice personnel, effectuée dans un esprit d’observation de nos comportements (Drashta : l’observateur neutre), elle nous aide à percevoir les impressions mentales qui se déroulent pendant l’activité et nous donne un terrain d’expérience pour travailler sur le non attachement aux résultats des actions. Cette attitude fait diminuer progressivement nos attentes fondées sur l’ego qui trop présent, freine l’élévation de notre conscience, imprégnant ainsi tous les aspects de notre être de l’esprit du Yoga.

C’est la voie de l’action par le service désintéressé, action dont nous n’aurons pas la jouissance directe. La pratique de cette science prend sa source dans l’acte, l’acte accompli comme une œuvre sans vanité ni possessivité. Elle implique et exige une attention hors du commun et de par son exigence rend la pratique de bon nombre de techniques Yogiques implicites.

L’acte juste

C’est l’acte qui une fois accompli nous laisse euphorique, le mental empli de lumière, le corps débarrassé de toute tension, les maux quotidiens oubliés, le visage illuminé arboré d’un magnifique sourire, les yeux pétillants de joie, envahis d’un profond sentiment de joie et de paix béatifique…

Là vous êtes en YOGA, En état d’union avec votre nature propre : l’acte, KARMA.

“L’action vaut mieux que l’inaction. Même l’entretien du corps te serait impossible dans l’inaction.”

BHAGAVAD GÎTÂ

“Ne goûtez à aucune joie sauf la jouissance du SOI. L’homme sage demeure totalement centré en lui-même et son égalité d’esprit est comparable à la stabilité d’un pic himalayen.”

YOGA VASHISHTA

Seva Yoga

seva-yoga

Seva : service à autrui effectué avec dévouement, sans recherche de gain personnel, ni attente de reconnaissance – honorer, rendre hommage, se vouer.

Définition la plus courante : Signifie ensemble, avec, et décrit des actions qui visent à l’élévation collective grâce à la compréhension des besoins des autres et qui sont basées sur la solidarité et l’intégration.

Il intègre le principe de Karma Yoga, mais nous emmène à un degré supérieur sur la voie du don inconditionnel. Seva intègre le concept de Karma Yoga, mais nous amène à un degré supérieur sur la voie du don inconditionnel. C’est une expression de la compassion, de la volonté d’élever et d’aider les gens. C’est vouloir servir le dessein de la création vers un idéal d’harmonie, de perfection du Dharma.

Nous réalisons que ce que nous accomplissons n’est qu’une goutte dans l’océan. Mais si cette goutte n’existait pas dans l’océan, elle manquerait.

Mère Thérésa

BÂKTI KARMA YOGA

Penchant dévotionnel, ce karma Yogi abandonne les fruits de l’action à la conscience suprême. C’est une façon d’accepter tout ce qui peut lui arriver comme si cela venait directement de cette conscience. Dieu pour certain. Cette attitude serait à rapprocher de l’attitude du Seva.

SARVA KARMA YOGA

SRI AUROBINDO, Rishi du 20ème siècle dit Sri Tathâta, était un des rares grands maîtres à dire que le seul Yoga capable d’amener à l’éveil est le SARVA KARMA YOGA, Yoga des Œuvres, ce qui souligne la « noblesse spirituelle de l’acte ». L’acte sacré, ni de bien ni de mal, seulement la recherche de l’acte parfait, juste accompli dans l’ AMOUR, PREMA. Le Yoga de toutes les œuvres ou l’œuvre de toute une vie.

Notre vie entière, quoi que l’on réalise, quelque soit la façon dont on œuvre, tout est une construction de notre épanouissement et de notre éveil spirituel.

Il ne s’agit pas d’un Yoga ascétique mais d’un Yoga en quête d’Œuvre juste et constructive pour SOI et le bien de l’humanité. Elle développe l’altruisme, l’intelligence, la spontanéité, la joie … dans tous les actes de la vie.

Cette attitude est à rapprocher de la définition de Seva.

La récompense du service est dans la joie d’avoir servi. Quand vous avez cette joie, le mental est toujours calme et serein.

 SWAMI SATCHIDANANDA

Tout est sacré, tout est profane !

Rien n’est sacré, rien n’est profane !

Seul l’acte accompli dans l’AMOUR, AGAPE, est juste.

PREMDÂS 

Le cheminement de Bhoga à Seva

D’ordinaire, l’humain tend à se laisser aveugler par l’envoûtement des plaisirs sensoriels lui procurant un plaisir reproductif, confortable et immédiat. Mais seulement voilà, une perpétuelle insatisfaction, voire culpabilité naît après chacune de ces jouissances, et finit par l’entraîner dans un quête inextinguible du bonheur éphémère, allant jusqu’à la perversion et la violence pour une insatisfaction grandissante. De ces petits bonheurs finit par naître le grand malheur ! L’adharma.

L’attitude du bhoga yoga, par sa recherche d’une jouissance intelligente et consciente du plaisir, permet de sortir de cette spirale infernale destructrice, réalisant ainsi que le désir vient de quelque part en nous, comme une flamme, un désir ardent qui ne peut être comblé par ses petits « plaisirs bon marché » mais par la quête de l’harmonie perfection, du Dharma.

Dans la recherche de cet acte juste du Karma Yoga, accompli.

Dans la plus grande harmonie qui nous est donné d’agir, abandonnant le fruit de nos actions, l’on découvre la joie ineffable que celle d’œuvrer en symbiose avec notre environnement, à la recherche de l’essence de la vie qui n’existe que lorsque l’on s’oublie !

Puis par la force d’action du Karma yoga, une compassion prend forme en nous, une soif de volonté d’élever et d’aider, d’accompagner et de prendre part à l’œuvre créatrice. C’est vouloir servir le dessein de la création vers un idéal d’harmonie perfection. Par le Seva nous comprenons enfin que la recherche du plaisir ou de la jouissance qui nous anime depuis toujours n’est pas celle des sens mais celle de l’union (Yoga) avec l’ordre universel cosmique, le Dharma ou pour certains l’ordre Divin.