Le Gnana ou Jnana Yoga

La pratique de cette science prend sa source dans l’intellect, elle développe le sens analytique de la controverse et l’intelligence. Par l’auto-analyse en relation avec le milieu de vie, la vigilance, la conscience claire, la sincérité elle conduit à la sagesse.
C’est le YOGA de la discrimination intellectuelle, la plus difficile de toutes les voies du YOGA, qui convient aux personnes douées d’un sens analytique et d’un tempérament porté à la réflexion.

En pratique

Il s’agit de faire cesser l’idée erronée de : je suis le corps, je suis le mental. Le pratiquant doit veiller constamment sur son mental, qui, de part sa nature, s’égare et tombe sous l’emprise de cette identification trompeuse et illusoire. Bien sur, la cause profonde de cette fausse identification ne se trouve ni dans les sens ni même dans le désir. La cause première de cette identification avec le corps et le mental c’est la pensée “je”. Le JNANA YOGI cherche à découvrir le processus du MOI originel, source de l’existence même de l’univers.

“Forts et impétueux sont les sens, ô Arjuna ; ils ravissent même le mental de l’homme sage malgré ses efforts pour les maîtriser. Qui restreint ses sens devra demeurer ferme et s’absorber en MOI. La sagesse d’un homme est sûre quand il garde la maîtrise de ses sens.”

BHAGAVAD GÎTA