Voie dit royale du Yoga parce que basée sur un travail essentiellement de concentration mentale. Inclue notamment toutes les pratiques de méditation

Félicité en Sanskrit « Ananda »

C’est la recherche d'un parfait équilibre entre 2 forces : la force de vie et la force mentale qui permettent l’éveil d'une troisième, le flux d’énergie spirituel où s'éveille la conscience supérieure.

Shakta ou Shakti un terme qui signifie « pouvoir », « puissance », « force ». Dans l'hindouisme, ce mot désigne l'énergie féminine, le principe actif et extériorisé d'une divinité masculine et fait référence à l'énergie manifestée de la kundalini

Contrôle de l'énergie vitale

Science de l'expansion de la conscience et de la libération de l'énergie

Traduit par roue d'énergie, mais qui s'apparente plutôt à des centres psycho-énergétiques

Dans ce cas exercice plus ou moins complexe combinant plusieurs exercices de base (Mudra, Bandha, Kumbhaka, Pranayama, Asana, Trataka, Mantra...)

Contrôle de l'énergie vitale par le contrôle du souffle

Les shat kamas ou shat kriyas sont des méthodes ou processus de purification du corps physique afin de le préparer et d'optimiser à l'harmonisation des circuits praniques et psychiques.

Yoga dit royal, Yoga dit aussi de la méditation. En réalité inclus de nombreuses pratiques.

Comprenant le yoga postural, le Pranayama et d’autres pratiques corporelles essentiellement.

Posture immobile et confortable, état d'être entraînant une concentration spontanée.

Le Hatha Yoga

La pratique de cette science prend sa source dans le physique, elle développe force et volonté créatrice. Elle conduit à une exploration du potentiel corporel, d’un corps oeuvrant en harmonie avec l’esprit en vue de rapprocher le chercheur du SOI supérieur. Elle comprend 5 techniques essentielles et l’état de félicité.
Il semblerait que le Hatha Yoga se soit inspiré de la voie Tantrique du Natha Yoga.

Les étapes fondamentales du Hatha Yoga sont :

ASANAPRANAYAMASHAT KARMA ou KRIYA- MUDRA – BANDHA – SAMADHI

L’Asana du Hatha Yoga est souvent décrit comme une voie n’ayant pas la vertu d’apporter l’éveil spirituel, ce qui est faux, car il existe trois façons de parvenir à discipliner et assagir le mental :

  • la maîtrise du corps
  • la maîtrise du souffle
  • la maîtrise du mental lui-même

Mais tous, de toute évidence sont intimement liés, Et puis si l’on se réfère à la vision de Sri AUROBINDO à propos de l’action, l’Asana étant en quelque sorte « l’arrêt sur image » de nos actes quotidiens il pourrait être plus a même de nous conduire vers l’acte juste du Yoga des Œuvres, la réalisation spirituelle que je nommerai active. Par opposition à la réalisation spirituelle que je nommerai passive. Cela dit sans vouloir rentrer dans des considérations philosophiques pas forcément constructives, il faut bien avouer qu’une fois une certaine maîtrise atteinte, le Hatha Yogi est souvent plus attiré par les techniques de méditations puissantes que distille le RAJA YOGA, avec quelques petites piqûres de rappels salutaires pour ne pas oublier que nous nous sommes incarnés pour AGIR.

L’Asana

Traduit le plus souvent pour des raisons de simplicité par posture. Dans la philosophie du HATHA YOGA il s’agit de réaliser une posture ou série de postures dans lesquelles on y recherche l’immobilité corporelle, immobilité qui conduit à la stabilité mentale et à la maîtrise progressive des flux de la pensée et des émotions qui y sont liées. Bien évidemment la maîtrise de cette immobilité s’acquiert progressivement par une préparation adéquate. Définition donnée par PATANJALI : “une posture doit être stable et confortable”. Un ASANA doit pouvoir être tenu indéfiniment et confortablement sans la sensation d’effort !

AVERTISSEMENT : bien comprendre l’Asana du Hatha Yoga

Les Asanas ou poses constituent certaines des pratiques essentielles du Hatha Yoga. C’est une technique fondamentale qui est aussi commune à tous les Yogas. Si l’on se limite à la simple pratique des asanas qui est la pratique la plus connue : ce doit être une pratique, qui, peu à peu, contrarie notre tendance naturelle à l’agitation, par le mouvement incessant, qu’il soit d’ailleurs physique ou mental.
Tout au début, on aborde les postures par des mouvements lents et précis qui préparent la phase statique (immobile) qui est la plus importante. Ces phases statiques sont courtes au début ; puis rapidement avec l’expérience et les précautions d’usage, deviennent par nécessité de plus en plus longues pour trouver le calme intérieur que nous permet la pratique du Hatha Yoga. Faute de quoi, nous risquons fort de ne jamais le trouver.

“Notre corps est la barque qui nous portera jusqu’à l’autre rive de l’océan de la vie” 

Swami VIVEKANANDA

Le paradoxe de l’Asana

asana-yoga-mont-de-marsan-muktananda-association

 

“Faire beaucoup d’efforts pour arriver au non effort !”

Swami AVADOOTHENDRA

Maintenir un asana nécessite un effort musculaire et pourtant avec un travail mental approprié, la maîtrise du souffle qui l’accompagne et la maîtrise corporelle idéale de celui-ci, le HATHA YOGI, par ses efforts constants parvient sur les rives du non effort de la conscience d’être.
C’est le paradoxe de l’Asana, l’effort conduit au non effort, tout en étant dans l’effort !

En ces quelques phrases vous pouvez entrevoir la portée philosophique et spirituelle que peut recouvrir la pratique de l ‘ASANA, alors plutôt que de tenter de la définir d’une manière purement intellectuelle, je vous propose une petite métaphore poétique :

Faisons une pose
Contemplons la vie et ses aléas le temps d’une pause.
Dans une pose, immobile, observons posément l’agitation qui nous entoure.
Le temps d’une pause, ressourçons nous pour aborder sereinement la vie et son quotidien.
Faisons une pose et détendons nous pour mieux apprendre, mieux comprendre la Vie et ses mystères;
Le temps d’une pose, posément observons qui sommes nous au milieu de cette « vie de fou » ?
Posément dans une pose, le temps d’un repos de « guerrier » d’une vie trépidante,
regardons qui nous sommes ? Qu’est ce que la Vie ?
Faisons une pause pour se connaître SOI-même sans équivoque et ce qui nous entoure.
Le temps d’une pose situons nous dans cette Vie, dans la société, dans le monde, au sein de l’univers.
Fais une pause dans une pose et tu te CO-naîtra toi-même.
Te co-naissant tu connaîtras le secret de la Vie, de l’univers et des Dieux

PREMDÄS

Le Pranayama

Il s’agit de maîtriser progressivement le “flux psychique émotionnel” que l’on appelle aussi énergie vitale, par le biais de la maîtrise des rythmes respiratoires, car le souffle est intimement lié à notre état émotionnel et nos pensées.

AVERTISSEMENT : bien comprendre le Pranayama

Avant de prendre cet aspect en considération il est souvent salutaire et primordial de commencer par une rééducation de la fonction respiratoire si mal exploitée par l’homme moderne.
Le mot PRANAYAMA signifie contrôle de l’énergie vitale et psychique, contrôle que l’on cherche à atteindre par des pratiques méthodiques du contrôle des rythmes respiratoires intimement liés à notre psychisme et état d’être. Ne dit-on pas qu’il est le fil de la vie? Le souffle agit sur tous les processus vitaux et subtils qui peuvent être affinés, équilibrés ou détraqués.
C’est la seconde façon de rechercher le contrôle de nos pensées et donc du mental, après celui de la maîtrise des asana, mais d’un abord plus délicat. « Vouloir maîtriser le souffle c’est vouloir maîtriser l’air, disent les Yogi ! »
Pranayama veut dire aussi (par la racine ayama) maîtriser l’allongement puis la rétention du souffle, phase capitale d’entrée dans les processus méditatifs. Mais cela n’implique pas la recherche de rétention volontaire, inconfortable dans l’espoir d’atteindre l’étape suivante plus rapidement, espoir extrêmement dangereux qui risque fort d’annihiler bien des espoirs précisément.

SHAT KAMA ou SHAT KRIYA

Techniques de purification corporelle visant à éliminer toutes les impuretés et toxines du corps. Pratique propre au HATHA YOGA. Au nombre de six (shat). Le Hatha Yogi considère cette technique comme un préalable indispensable avant d’aborder les autres pratiques.

Neti : nettoyage ou purification des voies nasales.
Dhauti : nettoyage ou purification des voies digestives de la bouche à l’anus et aussi dents, oreilles, yeux, langue et cheveux.

Nauli : massage vigoureux des organes abdominaux.
Basti : lavage et tonification du gros intestin

Kapalbhati : agit sur la partie frontale du cerveau
Trataka : fixation du regard

Mudra

Geste psychique ou attitude induisant et favorisant l’éveil de l’énergie spirituelle latente appelée KUNDALINI SHAKTI. Il permet de développer la conscience des courants d’énergie vitale (PRANA) à l’intérieur de notre corps subtil. Cette technique est une aide très efficace pour la préparation mentale aux pratiques méditatives.

De même la musique, la poésie, l’art, contiennent des messages symboliques, les MUDRA sont une communication subtile et chaleureuse avec la psyché.
On peut classifier les MUDRA en deux catégories :
Les MUDRA “gestuels” essentiellement exprimés par les mains
Les MUDRA “postural” exprimés par le corps
Les MUDRA “mentaux” exprimé par le mental

Bandha

Se sont des verrouillages subtils visant à stimuler et favoriser le relâchement des nœuds psychiques appelés GRANTHIS qui entravent la libre circulation du PRANA. Ils ont des répercussions subtiles sur les CHAKRAS, centres psychiques principaux.

Samadhi

Identification avec la conscience pure.