Et si le retrait de Trump des accords de Paris était une bonne nouvelle ?

L’annonce de Donald Trump de retirer la première puissance du monde de l’accord de Paris pour le climat apparait aussi comme une nouvelle positive. Deux jours après le retrait des États-Unis de l’accord de Paris, l’Inde, troisième pollueur mondial, soutient la France et la communauté internationale dans leur combat.

Face au mépris, à l’égoïsme, à la mauvaise foi et aux contre-vérité dont témoigne le Président Trump pour justifier la sortie des États-Unis des accords de Paris et respecter ainsi une promesse électorale qui n’arrange qu’une minorité des Américains, la communauté internationale reste pour le moment soudée. Loin de voir un “effet dominos” qui précipiterait d’autres puissances vers un désengagement, la décision américaine dynamise la volonté des pays signataires de voir ces accords aboutir, et la solidarité pour y parvenir décuple…

Lire l’article du JDD

Lire l’article de Sud-Ouest

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire