Karma Yoga (enseignement)

Le Post archive septembre 2010

L'OBS août 2010

Rapport annuel sur la richesse mondiale de Crédit Suisse.

Challenges du 19 janvier 2015

Challenges du 19 janvier 2015

Challenges du 19 janvier 2015

Ce chiffre est un ordre de grandeur car il peut être pondéré selon différents critères et dépend de nombreuses estimations, mais combien même cette estimation serait minimisée de moitié par exemple, le chiffre passerait alors à 14€

Ce chiffre est un ordre de grandeur car il peut être pondéré selon différents critères (par exemple avec le taux de pauvreté variable d'un pays à l'autre : États-Unis 15%, Chine 20%, Allemagne 16%, France entre 8 et 14 % selon les critères, Royaume Uni 16%, Russie 13%, brésil 17%)

(Arabie Saoudite 27M, Australie 22M, Autriche 8M, Belgique 10M, Corée du sud 49M, Danemark 5M, Émirat Arabes Unis 5M, Espagne 48M, Finlande 5M, Irlande 5M, Israël 5M, Koweït 3M, Luxembourg 0,5M, Malte 0,4M, Nouvelle Zélande 4M, Pays Bas 17M, Qatar 2M, Suède 8M, Suisse 8M), soit 207 millions d'habitants, on y ajoute les 10 pays les plus riches (2,4 milliards d'habitants), soit un total de 2,7 milliards d'habitants ; que l'on déduit 20% de personnes pauvres, qu'il y a 4 personnes par foyer en moyenne.

Deux tiers à améliorer la productivité de l'agriculture dans les pays touchés. Le tiers restant devrait être consacré à l'aide alimentaire directe.

Les 10 pays les plus richess de la planète représentent 2,4 milliards d'habitants (États-Unis 318M, Chine 1 355M, Japon 127M, Allemagne 81M, France 66M, Royaume Uni 64M, Russie 142M, Brésil 202M, Italie 62M, Canada 34M) ; que l'on déduit 20% de personnes pauvres, qu'il y a 4 personnes par foyer en moyenne.

Félicité en Sanskrit « Ananda »

« Yoga de l’action désintéressée ». il donne un terrain d’expérience pour travailler le non attachement aux fruits de nos actions

Dans ce cas exercice plus ou moins complexe combinant plusieurs exercices de base (Mudra, Bandha, Kumbhaka, Pranayama, Asana, Trataka, Mantra...)

Code éthique personnel.

Discipline sociale.

Karma, mot sanskrit signifiant “action”, mais aussi de ses conséquences et par extension “résultats ou effet des actions”.

C’est l’aboutissement de toutes les pratiques, mais il conditionne notre progression dans chacune d’entre elles.

Créer en soi et par soi le changement que l’on veut voir à l’œuvre dans le monde.

Gandhi

C’est le Yoga de l’action juste, mais aussi de ses conséquences. Tout acte engendre une conséquence, un karma.
Plus vous développez votre conscience et votre vigilance par les pratiques de Yoga, plus vous œuvrez dans l’harmonie du Karma Yoga. L’un faisant progresser l’autre.
Ce Yoga ne donne pas lieu à un enseignement pratique, mais il est généralement montré à celui qui sait regarder et qui veut bien apprendre. Dans notre société où tout est objet de consommation il est difficile d’en prendre la mesure.
C’est la voie de l’action par le service désintéressé. En accomplissant son devoir sans attachement ni désir quant aux fruits de l’action, c’est-à-dire sans recherche de profit personnel, juste pour le bien commun, le Yogi purifie son mental et son “cœur”. Lorsqu’ils sont purifiés, le Karma Yogi devient un instrument à travers lequel s’accomplit l’œuvre ou le dessein de la création. Il transcende par là même son individualité et expérimente la conscience universelle.

karma-yoga-landes-saint-pierre-du-mont

“ENTRE L’ACTE ET LA MATIÈRE JAILLIT L’ÉTINCELLE” Entretien 5 avec Gitta

“L’ACTE FAIT A TEMPS EST L’ACTE HORS DU TEMPS” Entretien 12 avec Gitta

Dialogues avec l’Ange

 

Les actes de la vie quotidienne

Dans notre vie quotidienne notre temps se partage le plus souvent entre vie de famille, vie de couple, relation amicale et familiale, vie professionnelle, activités de loisirs ou de sport…
Chacun, à un moment ou un autre, profite directement ou indirectement des services de la collectivité : syndicat ou association qui défendent vos droits de salarié, de consommateur, de vie scolaire pour enfants ; une association sportive ou culturelle où vous et votre famille suivez des cours ; une association locale qui défend ou protège vos intérêts de locataire, de propriétaire, de citoyen ; des groupements politiques qui participent à la gestion de la commune où vous vivez ; d’autres sur le plan national participent à préserver vos droits de citoyen, à la liberté, où ceux qui sont dans la détresse physique ou psychique ; sur le plan international d’autres encore cherchent à préserver votre environnement, la qualité de votre vie, de votre nourriture…

Les actes et la mondialisation

Aujourd’hui, par la mondialisation, quand on achète un produit celui-ci peut avoir été fabriqué ou obtenu par le sacrifice d’une nature saccagée, de personnes ou enfants surexploités voire réduits en esclavage ou pire encore, meurtries…

Les aces et les besoins humanitaires

action-humanitaire-yoga-landes

Il faudrait 22,2 milliards d’euros (FAOFAO par an pour mettre fin durablement au problème de la malnutrition.

46€ par an et par foyer pour les 10 pays les plus riches

Si l’on intègre dans ce calcul d’autres pays vivant dans l’opulence (soit 19 pays de plus), pour les 29 pays les plus riches :

41€ par an et par foyer

Avec moins de 50€ par an et par foyer, nous pouvons éradiquer la faim dans le monde.

En finir avec la souffrance des démunis :

Le nombre de personnes considérées par les agences des Nations Unies comme ayant besoin d’une aide humanitaire est passé de 74 millions en 2010 à 61 millions en 2012, mais les besoins conjoints de l’ONU de la FAOFAOdes ONG privés s’élèvent à près de 42 milliards d’euros.

Selon le même calcul cela nous donne 80€ par an et par habitant

Avec moins de 7€ par mois et par foyer, nous pouvons répondre à tous les besoins humanitaires de la planète !
Et si l’on intègre un pourcentage selon les revenus cela représenterait moins de 1%.

“Le monde a besoin de plus de héro humanitaires” Slogan de la journée humanitaire du 19 août 2014.

Karma Yoga et actualité

tremblement de terre népal 2015

Aidons le  Népal !

Avec 2 € par foyer des 29 pays les plus riches

D’après Matthieu Ricard il faudrait 5 milliards de dollars, soit 4,5 milliards d’Euros environ, ce qui ramené au niveau de chaque foyer des 29 pays les plus riches, soit 2,1 milliards de foyers (en déduisant 20% de pauvres) cela donne 2 € par foyer environ !

Lire l’article de presse de l’entretien avec Matthieu RICARD

Aidez l’association de Matthieu RICARD

Aidez l’association France Himalaya tiers mondes du moine Konchog Tharchin Rimpoché

Aidez des actions local directe en écrivant à pyrenees.nepal@gmail.com

L’individualisme culturel

aides-humanitaire-yoga

  • 1% de la population mondiale détiendrait bientôt 50% de la richesse mondiale.
  • La part du patrimoine mondial détenue par les 1% les plus riches était passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépasserait les 50 % en 2016.
  • Les 80 premiers milliardaires possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale en 2014, une augmentation de 50% en seulement quatre ans. En parallèle, la richesse totale détenue par la moitié la plus pauvre de la population mondiale a décliné sur la même période.
  • 10 % de la population mondiale la plus riche contrôle environ 87 % de la richesse du monde.
  • La directrice générale pour le moins controversée d’Alcatel-Lucent s’est vue accorder un parachute doré de 6 millions d’euros ainsi que 800000 stock-options à un prix d’exercice de 3,8 euros alors que les pertes du groupe en 2007 s’élèvent pourtant à 3,5 milliards d’euros et le titre a perdu 50% de sa valeur depuis la fusion.

On pourrait citer encore bien d’autres exemples…
Impossible de vivre dans ce monde sans bénéficier ou influencer la vie ou le travail de l’autre !
Combien d’entre-vous participent à ce tissu de vie social ?
Combien cherchent l’équité dans l’action et de ses fruits ?
Combien cherchent à consommer intelligemment en se souciant du bien d’autrui ?
Combien donnent ou participent à l’aide humanitaire ?
Combien ne font qu’en profiter sans jamais rien donner ou presque de sa personne ?
Combien ne se soucient pas, ou presque, de la provenance de ce qu’ils consomment, pourvu que ce soit bon marché et ainsi augmenter leurs richesses matérielles ?
Pensez vous sincèrement qu’une telle attitude individualiste peut dans l’avenir vous apporter ce que vous attendez de la vie ?
Combien attendent que nos responsables politiques apportent plus d’harmonie, d’équité dans notre vie ?
Pourquoi se comporteraient-ils autrement que la plupart d’entre nous ?
Pourquoi seraient-ils altruistes alors que la plupart sont individualistes ?
Ne pensez-vous pas que l’on demande toujours à l’autre ce que nous ne faisons pas nous mêmes ?
Ne pensez-vous pas qu’il serait grand temps que nous grandissions un peu ?

Car il y a urgence, j’espère que cela au moins vous en avez conscience, la planète suffoque sous le poids de notre individualisme au point que l’on ne sait même pas si les enfants de nos enfants pourront survivre sur une planète où le climat, les éléments naturels, seront déchaînés.

“Tout le monde pense à changer le monde, mais personne ne pense à se changer lui-même”.

Léon Tolstoï

Notre vie quotidienne ne se résume pas uniquement à ce qui gravite autour de nos besoins personnels !

L’être humain ne peut pas vivre comme un oiseau qui ne se soucie que de prélever ce dont il a besoin dans la nature, élever ses petits et défendre son nid. D’autant plus qu’il ne fait pas que prélever, il sur-exploite, gaspille, juste pour accumuler une richesse qui crée son malheur.

Notre vie quotidienne ne se résume pas uniquement à ce qui gravite autour de nos besoins !

Chaque acte engendre des conséquences sur nos semblables, la nature, la planète. Puis en retour revient, à un moment ou à un autre jusqu’à nous et influence ou modifie notre quotidien. C’est cela la loi de causalité physique du Karma.

Exemple : apparu en 1960, le sac en plastique a, par son côté, révolutionné nos habitudes et en a créé de nouvelles, celle de les jeter sans se soucier de ce qu’ils pouvaient devenir. Résultat, 50 ans plus tard un nouveau continent d’une superficie de 6 fois la France constitué de déchets plastiques est découvert, qui en se désagrégeant en fin petits lambeaux sont ensuite ingérés par les poissons qui les confondent avec du plancton, qui à leur tour finissent dans dans nos estomacs !

Chaque acte se fait dans une attitude, un mode de pensée, dans un environnement psychique qui engendre des conséquences, elles aussi, sur tout ce qui vit autour de nous et puis finit par influencer la matière. On pourra dire que c’est la loi de causalité psychique du Karma.

Exemple : Tous, un jour ou l’autre avons fait l’expérience en tant que victime ou instigateur que des paroles blessantes pouvaient entraîner la colère et parfois aller jusqu’à la violence.

karma-yoga-1

Tout ce que l’on fait, ou dit, ou écrit, ou pense, engendre un événement qui revient jusqu’à nous porteur de bonheur ou de peine, c’est la loi du Karma !

Le bonheur naît de l’altruisme, le malheur de l’égoïsme

Bouddha

Portée psychique de l’acte.

L’acte n’existe pas seulement dans la dimension physique, il est aussi un mot, un dessin, une attitude un regard ainsi qu’une pensée. La pensée est à la fois germe d’un acte verbalisé ou physique et le substrat ou matrice nourricière de nouvelles pensées engendrant et influençant à leur tour de nouveaux actes ; un peu comme la qualité d’une terre fertile engendre un terroir.

Quand vos actes sont purs avec pour seul objectif la cohésion, l’harmonie et l’amour, alors vous cassez la chaîne de la causalité du karma négatif et enfin, vous pouvez vous libérer peu à peu de vos anciens karmas négatifs qui vous rongent et la félicité vous tendra les bras.

Purusha

Exemple pratique du Karma Yoga associatif

Dans la plupart des associations il y a une part de bénévolat, se chargeant généralement de l’organisation et de la gestion et une part de travail rémunérée qui apporte ou transmet un savoir. Cette proportion, en durée, se situe le plus souvent dans rapport de 3 pour 1, permettant ainsi à la plupart des citoyens d’accéder à des disciplines ou activités culturelles à moindre coût. Alors qu’au contraire, quand vous achetez un service ou un produit dans le commerce, le prix intègre toutes les petites mains (comptabilité, gestion, ménage, publicité… et le prestataire lui-même).

Ce qui en somme veut dire :
Quand vous cotisez pour une activité dans une quelconque association, il y des personnes qui assument les autres 2/3 du travail et cela bénévolement afin que les autres puissent bénéficier d’une cotisation meilleur marché.

Si l’on fait un simple petit calcul pour une association comme la notre :
Cela représente environ 3 000 heures par saison de travail, dont 1 000 sont rémunérées, pour environ 150 d’adhérents. Logiquement les 2 000 heures de bénévolat devraient se répartir entre tous les adhérents, soit une 15aine d’heures par saison environ pour chacun. Alors que le plus souvent ce ne sont qu’une toute petite poignée de fervents adeptes qui assument cette lourde charge en sus de leur vie professionnelle et familiale.

Qui à votre avis profitera au mieux des effets du Yoga ?

 Le Bouddha parlait de l’éthique altruiste comme de la véritable beauté d’un être. C’est la vertu qui éclaire réellement l’intérieur de soi. C’est aussi l’un des meilleurs présents que nous puissions faire au monde, car ne causer aucun mal, c’est offrir la confiance et la sécurité à tous ceux qui nous entourent.

Joseph Goldstein

Comment agir dans l’esprit du Karma Yoga ?

  • Accomplir chaque acte avec cœur en faisant en sorte qu’il soit favorable à l’épanouissement et le respect de tout ce qui est (humain, animaux, nature…).
  • Ne cherchez pas un quelconque profit personnel.
  • Sachez que votre acte ne sera pas forcément plus noble dans la gratuité, ni la rétribution honorablement, ni en échange d’un don, mais seule compte votre attitude qui est celle d’un serviteur de la vie, de la nature.
  • Participer intelligemment à tous les aspects de votre vie quotidienne et pas seulement ce qui vous arrange et vous profite, c’est dire accomplir tous les aspects de votre vie de famille, couple, amis, professionnelle, loisir, sport… mais aussi l’aspect social tel que associatif, syndicat, humanitaire, environnemental…
  • Mesurez la portée de vos actes en vous mettant à la place de celui ou celle qui en recevra les fruits et si nécessaire demandez directement à la ou les personnes concernées comment ils le vivent, voire le cas échéant, si possible prenez sa place physiquement.
  • Il est évident qu’une jeune personne ayant de très jeunes enfants avec une vie professionnelle ne pourra consacrer autant de temps à cet aspect social qu’une personne retraitée.
  • Si malgré votre vigilance et votre sincérité, un acte ne produit pas de bons fruits, alors sachez que vous êtes déjà pardonné (mais demander pardon aux victimes est nécessaire) et corrigez immédiatement.
  • En résumé, agissez dans le seul but que tout ce qui vit et existe, transpire de bonheur et d’amour.
  • Sachez que vous serez bien plus fatigué dans la recherche de votre seul profit plutôt que d’œuvrer pour le bien de tous en accord et en serviteur de la vie (tel que je vous l’ai exposé ci-dessus).

Cette attitude anime votre « cœur », cultive le respect puis l’amour qui rejaillira dans votre vie et celle de vos proches et contribuera à l’évolution de l’humanité vers un avenir radieux, ce que l’on appelle le Dharma.

C’est parce que nous luttons pour satisfaire nos désirs que nous subissons la fatigue et l’échec. Il n’y a plus d’échec possible lorsque c’est la Nature elle-même qui accomplit les choses à travers nous.

Sri Tathâta

Vous avez le droit de ne penser qu’à ce qui vous est profitable, mais alors ne vous étonnez pas de voir votre droit ou votre part de bonheur vous échapper ! Et si d’aventure vous souhaitez atteindre la Joie d’être, le cœur empli de Félicité, ce que tous les textes fondateurs du Yoga vous promettent, tels les grands Saints, les grands Yogis, alors ni songez même pas !

Il est très difficile de trouver le bonheur en nous, mais il est impossible de le trouver ailleurs.

Bouddha

L’espoir d’un monde plus altruiste

  • Le nombre de personnes considérées par les agences des Nations Unies comme ayant besoin d’une aide humanitaire est passé de 74 millions en 2010 à 61 millions en 2012.
  • Dans la période allant de 2006 à 2010, les ONG ont vu progresser les dons de 1,7, à 4,9 milliards de dollars de fonds privés selon les estimations de GHA.
  • Dans le monde, les ventes de produits issus du commerce équitable représentent en 2012 entre 5,5 et 6 milliards d’euros, contre 1 milliard en 2003. Plus de 30 000 références sont consommées dans 70 pays consommateurs.
  • Le nombre de sacs plastiques de caisse distribués en France dans les grandes surfaces alimentaires est passé de 10,5 milliards à 700 millions entre 2002 à 2011.
  • Un ministre français veut interdire les sacs plastiques non dégradables dès 2016.
  • Dix États membres de la zone euro sur quinze disposent déjà de règles législatives censées encadrer la gestion des hauts salaires.
  • Une quarantaine de milliardaires américains et leurs familles se sont engagés mercredi à donner au moins la moitié de leur fortune à des organisations caritatives.
  • Un millionnaire Chinois, véritable philanthrope, compte à sa mort léguer sa fortune à des œuvres caritatives. Mieux, il estime avoir persuadé une centaine de richissimes Chinois de faire de même.
  • Voilà deux ans que la plus grande fortune de l’informatique consacre le plus clair de son temps à tenter de faire le bien en distribuant l’incroyable fortune qu’il a accumulé. Avec une candeur et une humilité désarmante, l’homme le plus riche d’Amérique admet que sa démarche consiste d’abord à apprendre pourquoi il est si difficile, même avec des ressources financières aussi colossales que les siennes, de faire reculer la maladie, la pauvreté et l’analphabétisme.

Pratiquer le Karma Yoga au sein de l’association

  • Entretenir et réparer les locaux où vous venez suivre des cours.
  • Participer et relayer les bénévoles qui permettent à l’association de vivre et de vous faire profiter de tarifs très accessibles.
  • Si vous êtes convaincu du bien fondé du Yoga pour votre prochain, alors participer à sa diffusion au travers des différentes manifestations.
  • Au quotidien, c’est laisser la salle au moins aussi harmonieuse en partant que vous aimeriez vous-même la trouvez en arrivant.
  • Participer ou créer autant que faire se peut au programme visant à améliorer l’harmonie sociale et le bonheur de tous.

L’enseignement

  • L’organisation de l’association
  • Etude des Yama Niyama HY3, Kriya Yoga et HY mensuel
  • Enseignement philosophique et pratique 1 fois par trimestre
  • Participer au mieux à la vie de la société et de l’association

Foire aux questions

Si vous ne trouvez pas votre bonheur ici, n’hésitez pas à nous envoyer un message.

page1-pic5Leila : Souhaiter porter le moins de tort possible à son prochain et rechercher la plus grande harmonie c’est avoir l’esprit Karma Yoga n’est-ce pas?

Swami Purusha : En effet

Leila : Nous savons tous qu’en achetant un vêtement à bas prix, celui-ci a probablement été fabriqué par des ouvriers ou ouvrières exploités dans des conditions déplorables et inhumaines. Je pense notamment à l’événement encore récent qui c’est déroulé au Rena Plazza (Bengladesh, Inde). Parfois se sont des enfants qui sont exploités.

Alors comment agir au plus juste, dans l’esprit Karma Yoga?

En boycottant ses vêtements, je risque de priver ses personnes ou ses enfants de revenus dont ils ont cruellement besoin et contribuer à les enfoncer dans la pauvreté?

Swami Purusha : Selon les informations dont je dispose les vêtements sont achetés par de grandes multinationales occidentales quelques centimes d’Euros (un tee-shirt sort de ces usines Indiennes à 1,55 €, certaines en rognant sur la sécurité les sortent à moins de 1,15€) afin d’engendrer de gros profits. Je pense que la majorité des personnes qui achètent ses vêtements serait prête à les payer quelques centimes, voir quelques Euros de plus sans pénaliser leur budget.

Le Karma Yoga le plus approprié serait de trouver le moyen qu’ils soient mieux rétribués et mieux protégés :

  • En faisant pression sur les pouvoirs publics pour obliger ces multinationales à plus d’humanisme et à les sanctionner sévèrement le cas échéant. Plusieurs pétitions d’associations allant dans ce sens ont circulé.
  • En versant un don à des ONG qui oeuvrent dans ce sens chaque fois que vous faites un achat de ce type.
  • Boycotter le produit ne semble pas à priori être la meilleure méthode.
  • Militer pour la consommation éco-responsable et aider ceux qui cherchent à l’instaurer dans ces pays surexploités.

Chaque jour par nos actions, nos achats de consommateur nous engageons indirectement notre responsabilité, la plupart du temps sans le savoir, qui engendre un effet sur notre Karma collectif et personnel. En tant que pratiquant du Yoga, il est de notre devoir de Karma Yogi de favoriser la plus grande harmonie possible entre les êtres. Car en laissant faire nous cautionnons indirectement  ces actes !