1er aphorisme du Pratyabhijnahridayam texte fondamental du Shivaïsme.

Le grand Prana, grande énergie primaire source de tout le manifesté

Çakra racine. Mûla : racine. Adhâra : support

Shakta ou Shakti un terme qui signifie « pouvoir », « puissance », « force ». Dans l'hindouisme, ce mot désigne l'énergie féminine, le principe actif et extériorisé d'une divinité masculine et fait référence à l'énergie manifestée de la kundalini

Traduit par roue d'énergie, mais qui s'apparente plutôt à des centres psycho-énergétiques

Dans ce cas exercice plus ou moins complexe combinant plusieurs exercices de base (Mudra, Bandha, Kumbhaka, Pranayama, Asana, Trataka, Mantra...)

Préambule

Cette page à été crée suite à la demande des élèves après le stage  ” Mieux se connaitre pour s’épanouir par le Kriya yoga et la science des chakras de mai 2017” afin que chacun puisse la consulter chaque fois que nécessaire.

Cette page est donc pour le moment un support à la pratique personnelle pour ceux qui ont suivi ce stage et est loin d’être exhaustive sur le sujet.

Sous titre de ce stage :  Amour et Kuṇḍalinī, Voyage de l’individualisme vers l’altruisme Divin, Voyage des ténèbres vers la lumière, Voyage du mental ordinaire vers le supramental

Qu’est que la Kuṇḍalinī ?

Kuṇḍa : lieu profond ; trou ou cavité – Kuṇḍala : anneau – Nī : tenir en son pouvoir

Kundalinî signifie “la lovée” ou “ce qui est enroulé” car selon les textes yoguiques, c’est dans la racine du çakra mûladhara longue de 7,5 cm que cette énergie subtile est enroulée 3 fois et demi sur elle-même. Quand elle est éveillée, elle se déploie et monte vers les Chakras supérieurs. Selon les différents textes yoguiques elle est appelée aussi Shakti, Prana Shakti, Maha Prana, Kundalinî-Shakti, elle est également désignée sous le nom de Chiti, la conscience universelle…

Kuṇḍalinī : détenant un pouvoir enroulé dans une cavité. c’est aussi le potentiel latent de l’évolution de la conscience humaine.

L’éveil de ce potentiel est associé aux Guṇas et aux Chakra

kudalini 1 kudalini 2

Voir plus de précision à la page Kriya Yoga sur ce sujet

Guṇas et Chakra

Qu’est ce qu’un chakra ?

Rologo-kriya-yopga-bisue ou disque. Plus connu aujourd’hui pour désigner des « centres spirituels » ou « points de jonction de canaux d’énergie nāḍī » issus d’une conception du Kuṇḍalinī yoga. Convertisseur de masse-énergie. Convertisseur astral. Ou encore « centres psycho-énergétiques »

La plus belle définition :  « Le jardin de Dieu »

Chakra et psychologie

Il représente un moyen d’envisager la personnalité de façon pragmatique et plus précise. Les chakras représentent la cartographie subjective de l’être humain qui révèle toute la force du psychique qui en fait domine le corps humain. Chacun d’entre nous privilégie un ou deux chakras. Les chakras le plus actifs déterminent chez un individu donné un mode personnel d’interaction avec son environnement.

Qu’est ce que les Guṇas ?

Guṇas : Corde, qualité, propriété ; subdivision, catégorie

Cause substantielle de tous les effets (monde phénoménal extérieur et intérieur)

Les Guṇas sont dans les traditions du Sāṃkhya, du Yoga, de la Bhagavad-Gītā et de l’Ayurveda les trois qualités principales dont l’interaction produit toutes les formes de la « création » qui émane de la Prakṛti, la Nature Originelle

Elles influencent notre perception de la vie, conception de la vie, manière d’être, Manière de se comporter, manière d’agir, manière d’aimer

Les influencent donc notre personnalité !

Ce sont les qualités de toute nature créative, décrite par Krishna dans la Bhagavad-Gītā*, Elles sont au nombre de 3 : Tamas, Rajas, Sattva

Chacun de ces Guṇas nous influence tous plus ou moins. Nos faits et gestes portent l’empreinte Sattvique, Rajasique, Tamasique. Notion qui peut être perçue comme une tendance comportementale énergétique ou psychique de l’individu.

Bhagavad-Gītā §14 – v 5 :  « Pureté, passion et inertie : ces qualités naturelles sont les composantes incarnées et indestructibles du corps ».

gunas 1Tamas : l’obscurité, les ténèbres, la lourdeur, l’inertie, passif, Instable, vulgaire, entêté, tricheur, malveillant, paresseux, déprimé et velléitaire. Vision obtus et subjective sans fondement ni vérité, fanatique, obstiné, opinions infondées, projection de leurs propre défauts sur les autres. Victime de l’illusion, inattentive aux conséquences, aux pertes, aux blessures et sa propre capacités. Peut être nuisible aux autres et elle-même.

Rajas : l’énergie, les passions, la force, le désir. l’instinct lié aux tendances et à l’action, actif, juge les autres selon leur capacité à satisfaire ses propres désirs, assouvissement, passionnée, soucieuse d’obtenir la récompense des actions, avide, cruelle, impure, agissant sous l’empire de la joie et du regret.

Sattva : la pureté, la vérité (la vérité qui est attachée au bonheur et à la connaissance) – Neutre ou équilibrante, lumière, jour. Perception de l’unité, conscience du nous plutôt que d’un moi seul. L’action libre de tout attachement, désintéressée, visant au bien de tous, doté de fermeté et d’enthousiasme, il n’est pas égocentrique et n’est pas affecté ni par le succès ni par l’échec.

Étude de l’influence des Guṇas sur les chakra

Mūlādhāra Chakra :

Signifie « le support du fondement » il est le premier des sept chakra majeurs du tantrisme. Est située à la partie postérieure du col de l’utérus pour les femmes, entre scrotum et anus légèrement à l’intérieur chez l’homme . Son élément est la terre. Chakra racine, Sécurité, Survie (de l’espèce), Animé et régie par la peur.

chakra gunas 1

Quand il est dominé par Tamas  : Expression de l’amour primaire, Amour nourricier,  Amour anthropophage

Quand il est dominé par Rajas : Amour de besoin, Amour consommateur

Quand il est dominé par Sattwa : Amour protecteur, Amour générosité

Ce qui nous enchaîne : l’attachement aux biens matériels

Ce qui nous transcende, l’éveille : Quand les peurs sont apaisées ou transcendées, une foi indéfectible en sa destiné prend place.

Comment : la vérité Brûle les peurs, en démontant les fausses croyances. L’abandon et le sacrifice nous élève dans la Foi. Être capable de tout sacrifier nous élève à la Foi. Conduisant à la foi en l’ordre cosmique

Svādhiṣṭhāna Chakra :

Signifie « le Siège du soi » ou du moi. 2ème Chakra majeur, est situé côté antérieur du coccyx Est relié aux différents saṃskāra, aux différentes émotions que l’on peut vivre, et que véhicule le corps. Le karma, et l’inconscient y sont liés. L’eau est l’élément de cette chakra. Siège du soi (moi), Joie, Plaisir, Animé et régie par le plaisir

chakra gunas 2

Quand il est dominé par Tamas  : Pas ou peu d’amour de soi

Quand il est dominé par Rajas : Expression de l’amour sensuel, Amour d’échange, Amour partage, Amour hédoniste

Quand il est dominé par Sattwa : Amour de l’autre

Ce qui nous enchaîne : l’attachement aux plaisirs

Ce qui nous transcende, l’éveille : Quand l’excitation des plaisirs sont domptés et apaisés ou transcendées le désir d’être prend la place des désirs d’avoir, la Joie prend la place de la jouissance. Dépasser la tentation. L’amour rempli tous les désirs, c’est la suprême jouissance, la « jouissance d’être »

Comment : L’Amour brûle les désirs en brisant le cycle des désirs-plaisirs par la prise de conscience d’un plaisir plus grand. S’oublier, Aimer, donner s’en attendre nous élève à l’amour de l’autre. Conduisant ainsi au ravissement et à la Joie

Maṇipūra Chakra :

Signifiant «Abondant en joyaux». Est donc associé au soleil et au feu. 3ème Chakra majeur situé derrière le nombril juste au devant de la colonne vertébrale. Siège de l’énergie , Courage, Ambition, Animé et régie par l’action.

chakra gunas 3