Une nouvelle arme pour combattre la résitance des bactéries aux antibiotiques

Les bactéries résistantes aux antibiotiques se sont malheureusement développées dans le monde entier suite à l’usage intense et répété de ces mêmes antibiotiques au fil des ans pour lutter contre les maladies infectieuses.

En France deux chercheurs Duportet et Bikard ont breveté une technologie baptisée “Eligo” qui permet la mise au point d’antibiotiques nouvelle génération ultra-précis qu’ils ont appelés “éligobiotiques”. Là où les antibiotiques actuels agissent comme une “arme nucléaire” qui éradiquent toutes les bactéries présentent dans le corps, y compris celles qui sont utiles,  les éligobiotiques agissent rapidement et efficacement sur les bactéries ciblées, tout en laissant le reste du microbiome intact.

Une nouvelle technique développée aussi par les chercheurs de l’Université de Tel-Aviv et basée sur l’idée de cibler seulement ces «superbactéries» résistantes sans bouleverser l’organisme.

Un progrès fondamental pour notre santé

Caroline Lemaire, une patiente victime d’une grave chute et de fractures multiples a été sauvée de l’amputation de son pied droit atteint d’un staphylocoque. Après l’échec des antibiotiques classiques, les éligobiotiques déposées directement sur la plaie ont permis de guérir totalement en trois mois la lésion. Son pied promis à l’amputation est sauvé ! Aucune récidive depuis.

Lire l’article du Nouvel observateur

Article également sur l’obs de cette semaine n° 2673

Lire l’article des amis français de l’Université de Tel-Aviv

 

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire